Covid-19 - Où voyager ?Découvrir
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?
Madagascar

La culture du riz à Madagascar

Culture du riz à madagascar



Un des plus gros consommateurs au monde.

Madagascar fait partie des pays qui consomment le plus de riz au monde, c’est l’aliment principal du repas malgache. Ici, on consomme le riz sous toutes ses formes et à toutes les heures. Le matin en Mokary ou en Mofo Gasy, sortes de galettes de riz créées à partir de poudre de riz mélangée à de l’eau et cuites dans un moule spécial. C’est particulièrement bon trempé dans du café ! Le midi et le soir, il est dans absolument tous les plats qui contiennent en général beaucoup de riz et un peu d’accompagnement, quelques légumes ou un peu de zébu.

A titre d’exemple, lors de mon dernier séjour à Madagascar, mes amis malgaches et moi avions calculé le total de riz que nous avions mangé en 6 mois. Résultat : en 6 mois passés sur place, nous avions mangé plus de 70 kilos de riz chacun !

L’eau d’argent, la boisson nationale

Le riz est même consommé en boisson : le Ranon’ampango ou Ranovola, littéralement « Eau d’argent ». Une fois la cuisson du riz terminée, la cuisinière verse de l’eau au fond de la marmite qui contient encore le riz qui a attaché lors de la cuisson. Elle fait alors bouillir l’eau en mélangeant avec le riz collé au fond du récipient et sert le breuvage obtenu dans des carafes qui filtrent les gros bouts de riz restants.

Le goût est assez particulier pour un palais non habitué mais on s’y fait au bout d’un certain temps et c’est particulièrement efficace contre la tourista !

Préparation des Mofo Gasy @Hoffmann Simon

Une céréale qui fait partie du paysage

Cultivé sur tout le territoire, hormis dans l’extrême sud de l’île où les conditions climatiques ne le permettent pas, la culture du riz a une grande influence sur les paysages. Les principaux greniers à riz de Madagascar sont situés dans les Hautes Terres, où il est cultivé en terrasse, parfois jusqu’à des hauteurs vertigineuses sur un sol plus que penché ! D’abord d’un beau vert très clair, le riz s’assombrit ensuite lentement avant de sécher peu à peu et de devenir couleur or. Une fois bien sec, il est alors récolté puis battu pour extraire les grains de leur enveloppe – le tout à la main -, il est alors prêt à la consommation.

Pour moi, le spectacle offert par un champ de riz lorsqu’il est bien vert est aussi efficace qu’une séance de relaxation, j’espère que cela aura le même effet sur vous.

Télécharger gratuitement le guide Madagascar à imprimer !
Au programme : conseils utiles, quand partir, informations pratiques...
Télécharger mon guide Madagascar

Un riz d’une grande qualité nutritive mais des rendements faibles

Le riz cultivé à Madagascar, en particulier le riz rouge, est un riz très apprécié des connaisseurs grâce à son goût parfumé et sa qualité nutritive. Cependant, le climat, les techniques de cultures et la forme du paysage ne se prêtent pas toujours à la culture de la céréale. Les champs de riz ont donc des rendements assez faibles qui obligent Madagascar à importer du riz, principalement d’Asie, afin de pallier à la consommation de la population.

Simon Hoffmann
239 contributions
Mis à jour le 21 novembre 2015

Idées de circuits

  • Hors des sentiers battus
Magie du Canal des Pangalanes
Env. 10 jours à partir de 1 310 €
  • Hors des sentiers battus
Ecotourisme dans le Grand Sud
Env. 16 jours à partir de 1 560 €
  • Hors des sentiers battus
Les trésors du Nord entre terre et Mer
Env. 15 jours à partir de 1 890 €
Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage