Destinations
Top destinations au Moyen-Orient
Autres destinations au Moyen-Orient
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Guide gourmand Vietnam : les meilleures spécialités culinaires

Par Evaneos, le

Recettes aux nombreux ingrédients, à la fois saines et délicieuses, les spécialités culinaires du Vietnam sont riches en herbes et en épices qui leur donnent ces saveurs uniques. Ce guide gourmand présente les mets les plus populaires du pays.

De la fameuse soupe Phở au Xôi, en passant par le bol de Bún chả ou le célèbre sandwich Bánh mì, découvrez la sélection Evaneos des meilleurs plats à déguster à Hanoï et dans le reste du pays.

Le Phở, un plat national

Du nord au sud du Vietnam, le Phở est le plat national par excellence, consommé du petit déjeuner au dîner. Cette soupe au bœuf ou au poulet est originaire des environs de Nam Định, aux abords du fleuve Rouge. Son généreux bouillon est agrémenté d’anis étoilé, de gingembre, de cannelle, d’oignons grillés, de cardamome ou encore de clous de girofle.

Les effluves qui se dégagent du bol fumant aiguisent l’appétit. Des baguettes permettent de saisir les nouilles de riz et les fines lamelles de bœuf qui ont cuit dans le bouillon parfumé. La plupart des restaurants de rue au Vietnam proposent ce met, parsemé de quelques feuilles de coriandre qui lui donnent de la couleur.

Le Bún chả, un savoureux mélange 

Composé de vermicelles de riz et de porc mariné grillé au charbon de bois, le Bún chả est l’une des spécialités culinaires les plus populaires du Vietnam. Le plat associe des boulettes de viande de porc hachée et de fines tranches de poitrine cuites au barbecue. Celles-ci s’accompagnent de salade et de vermicelles de riz aromatisés de coriandre, de shiso ou encore de basilic thaï.

Saisis avec les baguettes, les morceaux de viande se trempent dans une sauce nuoc-mâm (à base de poisson fermenté). En bouche, toutes les saveurs de la marinade se révèlent. Pendant votre séjour, n’hésitez pas à demander à l’une de nos agences locales Evaneos de vous aider à dénicher un cours de cuisine pour découvrir les secrets de cette préparation.

Le Bánh mì, un casse-croûte appétissant

Une baguette garnie de lamelles de bœuf, de poulet grillé ou d’une saucisse vietnamienne, quelques tranches de concombre frais et des carottes râpées, un peu de coriandre et de sauce soja : voici comment est élaboré le Bánh mì. Ce sandwich vietnamien est une délicieuse combinaison de cuisine française et vietnamienne.

Il se déguste partout. Dans les rues de Hanoï, pendant que vous visitez les vieux quartiers en cyclo-pousse, aux abords d’un temple ou sur les rives d’un lac, cet encas vous redonne des forces pour poursuivre vos explorations.

Le Chả cá, un incontournable

Plat convivial que l’on trouve beaucoup à Hanoï, le Chả cá se prépare avec du poisson parfumé d’épices et d’herbes aromatiques, qui est ensuite frit. Aux premières bouchées, le mélange du curcuma et du nuoc-mâm qui ont servi à la marinade éveille les papilles.

Disposés sur un lit d’aneth et de ciboulette, les morceaux de poisson s’accompagnent de galettes ou de nouilles de riz et de quelques cacahuètes grillées qui donnent du croquant. 

Découvrez nos idées de circuits au Vietnam à personnaliser avec un.e expert.e local.e

Le Xôi, une source d’énergie

Aux premiers abords, ce riz gluant intrigue. Typique du Vietnam, il peut être préparé salé ou sucré. Pour le déguster en version sucrée, il faut commander un xôi lá dứa, dans un salon de thé par exemple. Ce dessert se compose de riz cuit à la vapeur avec des feuilles de pandan, une plante tropicale asiatique qui lui donne cette teinte verte.

Des copeaux de noix de coco et des graines de sésame accompagnent cette déclinaison. Le xôi salé, de couleur marron, s’accommode quant à lui de pâté, de salade et de porc séché.

Le báhn deo, la note sucrée festive

Le riz est le produit le plus cultivé au Vietnam. Il entre donc dans la composition de nombreuses recettes, comme le báhn deo, un gâteau de riz dont le nom signifie gâteau de lune. Très nourrissant, il se prépare avec du riz gluant sucré et une farce aux haricots mungos.

Pressé dans un moule qui lui donne ce joli relief fleuri, ce dessert est confectionné durant Tết Trung Thu, la Fête de la Lune qui se déroule à la mi-automne. Les cérémonies sont célébrées dans la plupart des villes et villages, dont Hanoï.

Ne manquez pas de finir vos repas ou de commencer la journée par un Cà phê trứng, le célèbre café aux oeufs, typique du Vietnam. Présent dans la plupart des cafés de Hanoï et de Hô-chi-Minh, succombez à ce breuvage créé en tant de guerre pour remplacer le cappuccino.