Destinations
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

24h à Osaka, que voir, que faire ?

Par Clémence Leleu, le |

Passer 24 heures à Osaka, c’est plonger dans un Japon tonitruant, clinquant et surtout gourmand. Au programme : des découvertes culturelles et culinaires, dans une ville turbulente, définitivement à part au pays du Soleil Levant.

Stand de fruits de mer au marché Kuromon Ichiba à OsakaStand de fruits de mer au marché Kuromon Ichiba à OsakaStand de fruits de mer au marché Kuromon Ichiba à OsakaStand de fruits de mer au marché Kuromon Ichiba à Osaka

Connue pour ne pas laisser indifférent, Osaka, surnommée “la petite soeur rebelle de Tokyo” offrira aux voyageurs une facette plus méconnue de l’archipel : moins codifiée, plus extravagante, à seulement quelques minutes en train de l’impériale Kyoto

8h - Prendre le pouls de la ville au marché

En arpentant le Kuromon Ichiba Market, le marché couvert d’Osaka, vous comprendrez vite pourquoi la ville n’a pas volé son surnom de “garde-manger du Japon”. Entre étals couverts de fruits et de légumes frais et les cris enjoués des poissonniers et bouchers pour vendre leurs marchandises fraîchement livrées, les délices pour les yeux et les papilles ne manquent pas.

Stand de fruits de mer au marché couvert de Kuromon Ichiba à OsakaStand de fruits de mer au marché couvert de Kuromon Ichiba à OsakaStand de fruits de mer au marché couvert de Kuromon Ichiba à OsakaStand de fruits de mer au marché couvert de Kuromon Ichiba à Osaka

Le Kuromon Ichiba Market est le plus ancien de la ville. Avec ses 500 mètres carrés et ses 170 échoppes, il est le rendez-vous quotidien des habitants du quartier mais aussi des chefs réputés de la capitale du Kansaï. Le visiter au petit matin, c’est l’assurance d’éviter les autres voyageurs qui s’y rendent bien souvent autour de l’heure du déjeuner. 

10h30 - En prendre plein les yeux à Dontombori

S’il est bien un incontournable à Osaka, c’est le quartier de Dontombori, tout proche du canal éponyme.

Vue sur le quartier de Dontombori traversé par le canalVue sur le quartier de Dontombori traversé par le canalVue sur le quartier de Dontombori traversé par le canalVue sur le quartier de Dontombori traversé par le canal

Dans l’artère principale de la ville les haut-parleurs crachent de la J-pop à toute heure du jour et de la nuit et les devantures des restaurants rivalisent d’ingéniosité pour attirer les passants avec d’immenses enseignes animées plus extravagantes les unes que les autres. N’hésitez pas à vous laisser porter par l’ambiance, après quelques pas au milieu de la foule, on se sent comme un poisson dans l’eau. 

12h30 - Dévorer la spécialité d’Osaka : les takoyaki 

Impossible de visiter Osaka sans goûter une des spécialités de la ville : les takoyaki, ces petites boules de pâte salée fourrées au poulpe, saupoudrées de bonite séchées et de sauce. Un régal servi par portion de 6 ou 8 que l’on savoure sur le pouce, après avoir observé les gestes rapides et sûrs des cuisiniers qui retournent à la vitesse de l’éclair les boules de pâtes dans leur moule. 

Cuisinier retournant des Takoyaki dans leur mouleCuisinier retournant des Takoyaki dans leur mouleCuisinier retournant des Takoyaki dans leur mouleCuisinier retournant des Takoyaki dans leur moule

Les puristes vous diront de les dévorer à peine servies. Pour notre part, nous préférons attendre qu’elles refroidissent un peu, la garniture est bien souvent brûlante ! 

14h - Découvrir le quartier underground d’Osaka

Encore sous les radars, le quartier de Shinsekai, “le nouveau monde”, est l’épicentre de la culture underground de la ville. Magasins vintage, vieux cinémas, petits cafés hors du temps où se retrouvent les habitants du quartier, Shinsekai offre une autre facette d’Osaka.

La tour Tsûtenkaku dans le quartier de ShinsekaiLa tour Tsûtenkaku dans le quartier de ShinsekaiLa tour Tsûtenkaku dans le quartier de ShinsekaiLa tour Tsûtenkaku dans le quartier de Shinsekai
Rue bondée du quartier de Shinsekai avec la tour Tsûtenkaku en fondRue bondée du quartier de Shinsekai avec la tour Tsûtenkaku en fondRue bondée du quartier de Shinsekai avec la tour Tsûtenkaku en fondRue bondée du quartier de Shinsekai avec la tour Tsûtenkaku en fond

C’est également le meilleur endroit pour admirer la fameuse tour Tsûtenkaku, un des symboles architecturaux de la ville. Il se murmure que ses créateurs se sont inspirés, lors de sa construction en 1912, de la Tour Eiffel. 

16h30  - Pause culturelle au château d’Osaka

Changement de décor et cap vers le nord de la ville pour visiter le château d’Osaka, un des plus célèbres du pays. Édifié en 1583, il est détruit puis reconstruit en 1620, avant de souffrir de plusieurs incendies puis d’une nouvelle destruction. Une vie mouvementée donc, qui s’apaise au XXème siècle, lorsque le château est entièrement reconstruit. Composé de 8 étages, il est ouvert aux visiteurs qui pourront y découvrir une collection d’armes, d’armures et d’objets utilisés au fil des siècles en son sein. 

Vue du château d'Osaka depuis le pontVue du château d'Osaka depuis le pontVue du château d'Osaka depuis le pontVue du château d'Osaka depuis le pont

Un petit conseil : ne rechignez pas à monter les dernières marches qui vous mènent jusqu’au huitième étage, vous aurez alors une très belle vue sur la ville ainsi que sur les douves et le parc qui entourent le château. Si vous passez par Osaka pendant la floraison des cerisiers, le parc du château est un des spots préférés des Japonais pour fêter le hanami, puisqu’il abrite plus de 600 cerisiers ! 

18h - Prendre de la hauteur pour admirer le coucher de soleil sur la ville 

Le meilleur endroit pour voir le soleil se coucher et la ville se parer de reflets dorés ? La tour Umeda Sky Building qui offre un panorama à 360° sur Osaka. Avec ses deux tours reliées par une plateforme d’observation circulaire, elle est reconnaissable en un clin d’oeil au milieu des buildings plus classiques du quartier Shin-Umeda. 

Vue sur Osaka depuis le dernier étage de la tour Umeda Sky BuildingVue sur Osaka depuis le dernier étage de la tour Umeda Sky BuildingVue sur Osaka depuis le dernier étage de la tour Umeda Sky BuildingVue sur Osaka depuis le dernier étage de la tour Umeda Sky Building

On s’arrête tout d’abord au 39ème étage, où l’on peut observer la ville derrière les vitres, tout en prenant une petite collation. Direction ensuite, si le temps le permet, le dernier étage en extérieur cette fois, qui offre une vue imprenable sur la ville : on voit se dessiner sous nos pieds le château, la rivière Yodo toute proche, et les différents quartiers de la ville, aux architectures hétéroclites. 

20h - Dîner dans une des nombreuses izakaya d’Osaka

Après une journée de visite, rien de mieux qu’un dîner dans une izakaya, ces petits restaurants typiques où les Japonais se retrouvent entre collègues, entre amis ou en famille pour boire un verre et partager un repas.

Izakaya dans une rue d'OsakaIzakaya dans une rue d'OsakaIzakaya dans une rue d'OsakaIzakaya dans une rue d'Osaka
Ruelle d'Osaka la nuitRuelle d'Osaka la nuitRuelle d'Osaka la nuitRuelle d'Osaka la nuit

Mention spéciale pour le quartier de Kyobashi, où ces petites gargotes plus délicieuses les unes que les autres se succèdent, éclairant la nuit noire avec leur lanterne de papier accrochée à leur devanture. Pour les fans de la série Chef’s Table de Netflix, c’est dans ce quartier que l’on trouve celle de Toyo, à qui un épisode entier de la série est dédié. 

Quand venir à Osaka ? 

Toute l’année ! Mais si vous avez l’occasion d’être au Japon pendant la période de floraison de cerisier, le château d’Osaka et son parc sont immanquables. En juillet, Osaka accueille l’un des trois plus grands festivals du Japon : Tenjin matsuri.

Les défilés en costume traditionnel lors de Tenjin Matsuri à OsakaLes défilés en costume traditionnel lors de Tenjin Matsuri à OsakaLes défilés en costume traditionnel lors de Tenjin Matsuri à OsakaLes défilés en costume traditionnel lors de Tenjin Matsuri à Osaka

Quelque 3000 personnes parcourent la ville habillées dans des costumes d’époque avant de rejoindre des bateaux illuminés de feux qui vont remonter la rivière Dojima. Le festival est également ponctué par un gigantesque feu d’artifice qui vient couronner ces deux jours de fête, célébrés depuis plus de 1000 ans. 

Ces suggestions vous ont-elles inspirées ? Si vous souhaitez Osaka dans le programme de votre projet de voyage au Japon, n'hésitez pas à faire appel à une agence locale Evaneos afin de bénéficier de son expertise et de ses bons plans pour créer le voyage dont vous rêvez.