Destinations
Top destinations au Moyen-Orient
Autres destinations au Moyen-Orient
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?
Covid-19 Evaneos vous informe

Les 10 espaces naturels à voir pour saisir l'incroyable biodiversité de Madagascar

Par Seb & Laura - Les Globe Blogueurs, le

Madagascar est une destination idéale pour les amoureux de la nature. Elle fait partie des 34 “points chauds” de la biodiversité mondiale. Lémuriens, caméléons, grenouilles et oiseaux évoluent dans des paysages d'une infinie variété qu’il est primordial de protéger.
Le parc national des tsingy rouges à MadagascarLe parc national des tsingy rouges à MadagascarLe parc national des tsingy rouges à MadagascarLe parc national des tsingy rouges à Madagascar

Des plages de sable fin aux forêts tropicales en passant par d'extravagantes formations rocheuses, découvrez, du nord au sud, les plus beaux paysages de Madagascar :

  • Le parc national de la Montagne d'Ambre

  • Le parc national de Masoala

  • Les tsingys

  • L'île Sainte-Marie

  • L'allée des baobabs de Morondava

  • Les rizières de Ranomafana

  • La réserve communautaire d'Anja

  • Le massif du Makay

  • Le parc national de l'Isalo

Côtoyer le sacré au Parc National de la Montagne d'Ambre 

Commencez votre tour d'horizon des plus beaux paysages de Madagascar en vous engouffrant dans la forêt tropicale humide du parc national de la Montagne d'Ambre. Accompagné d'un guide, découvrez les traditions sacrées qui entourent les 18 cascades et 6 lacs du parc.

Cascade de la montagne d'Ambre à MadagascarCascade de la montagne d'Ambre à MadagascarCascade de la montagne d'Ambre à MadagascarCascade de la montagne d'Ambre à Madagascar

Au creux de la végétation se lovent des espèces endémiques telles que le microcèbe roux, le plus petit primate au monde. Munissez-vous d'un bon imperméable et de chaussures de marche pour aller à leur rencontre confortablement.

S'immerger dans la forêt ombrophile du Parc National de Masoala 

Prolongez vos explorations forestières dans le parc national de Masoala. Comme le rappelait le botaniste Martin Calmander filmé par Yann-Arthus Bertrand “cette forêt est si dense que 90 % de la lumière n'atteint jamais le sol”. Cette zone compte un taux de biodiversité et d'endémisme parmi les plus élevés de la planète.

Vari roux dans le parc national de Masoala à MadagascarVari roux dans le parc national de Masoala à MadagascarVari roux dans le parc national de Masoala à MadagascarVari roux dans le parc national de Masoala à Madagascar

Ceci lui a valu d'être inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO. Soyez attentif pour avoir la chance d'observer des animaux rares comme la grenouille tomate, le vari roux ou le aye-aye. Située sur une péninsule, la forêt rejoint la mer cristalline. L'exploration se poursuit alors en snorkeling ou en plongée. 

S'émerveiller devant les sculptures naturelles des tsingys 

Leur nom chante à l'oreille et leur forme éblouit le regard. Les tsingys font partie des paysages emblématiques et surprenants de Madagascar. Ces plate-formes calcaires ont été creusées et sculptées par les éléments et forment aujourd’hui "des forêts de pierres".

Tsingys de Bemaraha à MadagascarTsingys de Bemaraha à MadagascarTsingys de Bemaraha à MadagascarTsingys de Bemaraha à Madagascar

Contemplez ces reliefs ciselés dans le parc national de Bemaraha ou celui de l'Ankarana. Des ponts de singes aménagés au-dessus des canyons permettent de prendre de la hauteur pour en apprécier toute la beauté. Ici, l'expression “à couper le souffle” prend tout son sens.

Observer les baleines de l'île de Sainte-Marie 

Si Madagascar est connu pour ses espiègles lémuriens, c'est un autre animal qui lui fait de l'ombre de juin à septembre : la baleine à bosse. Ce colossal cétacé vient se reproduire au large de l'île de Sainte-Marie au nord-est du pays.

Baleine à bosse au large de l'île Sainte-Marie à MadagascarBaleine à bosse au large de l'île Sainte-Marie à MadagascarBaleine à bosse au large de l'île Sainte-Marie à MadagascarBaleine à bosse au large de l'île Sainte-Marie à Madagascar

En vous baignant dans ses eaux turquoises, vous les apercevrez parfois au loin. Sinon, empruntez une pirogue ou un catamaran pour aller à leur rencontre. Une charte de bonne conduite a été mise en place pour favoriser une observation respectueuse et durable de cet animal. 

Se sentir tout petit dans l'allée des baobabs à Morondava

Vous vous sentez tout petit face à ces géants des mers ? Attendez-vous à l'être tout autant dans l'allée des baobab à Morondava. Espacés les uns des autres, leurs troncs boursouflés et élancés s'imposent dans le paysage. Une ramure désordonnée et graphique couronnent leurs extrémités.

L'allée des baobabs à Morondava, MadagascarL'allée des baobabs à Morondava, MadagascarL'allée des baobabs à Morondava, MadagascarL'allée des baobabs à Morondava, Madagascar

Au-delà de leur beauté, les baobabs, gorgés d'eau, sont des réservoirs essentiels pour les oiseaux assoiffés. Profitez de ce lieu aux différentes heures de la journée. Au coucher du soleil, leurs silhouettes se dessinent parfaitement sur le ciel embrasé.

Rencontrer les riziculteurs à Betafo 

En rejoignant, la RN7, près d'Antsirabe, la région des hautes terres s'ouvre à vous. Une mosaïque de champs cultivés s'étend sur ce territoire vallonné. On y trouve aussi les rizières traditionnelles en terrasses à Betafo.

Femmes assises avec leurs sacs de riz à Betafo, MadagascarFemmes assises avec leurs sacs de riz à Betafo, MadagascarFemmes assises avec leurs sacs de riz à Betafo, MadagascarFemmes assises avec leurs sacs de riz à Betafo, Madagascar

Les différents éléments, de la terre aux enveloppes de riz, constituent une belle palette colorée. Faites appel à un guide local pour les découvrir et partager le quotidien des riziculteurs. C'est au mois d'avril, au moment de la récolte du riz que les rizières sont les plus belles.

Dénicher le scarabée girafe au Parc National de Ranomafana  

Poursuivez votre route sur la RN7 pour atteindre ensuite le parc national de Ranomafana. D'ici, un guide vous accompagnera sur les sentiers bien aménagés de cette forêt humide. En chemin, apprenez-en davantage sur le drôle de scarabée girafe, l'hapalémur doré ou le propithèque de Milne-Edwards. D'ailleurs, vous avez de grandes chances de les observer car les guides du parc sont très expérimentés. Pensez à mettre des vêtements longs et imperméables pour éviter les sangsues qui apprécient particulièrement cet écosystème.

Parc national de Ranomafana, MadagascarParc national de Ranomafana, MadagascarParc national de Ranomafana, MadagascarParc national de Ranomafana, Madagascar

S'amuser en regardant le maki catta de la réserve communautaire d'Anja

Au sud de Ranomafana, faites un arrêt à Anja. Ici, des villageois ont créé une réserve naturelle communautaire. A tour de rôle, les habitants accompagnent les visiteurs de passage pour se balader dans la forêt jonchée de rochers massifs. Grimpez sur les plus imposants, ils sont des promontoires naturels offrant une vue imprenable sur toute la campagne environnante. À Anja, les makis cattas évoluent également tranquillement. Avec leur regard malicieux et leur longue queue rayée, ces lémuriens sont facilement reconnaissables et terriblement attachants. 

Caméléon, MadagascarCaméléon, MadagascarCaméléon, MadagascarCaméléon, Madagascar
Maki catta dans la réserve d'Anja, MadagascarMaki catta dans la réserve d'Anja, MadagascarMaki catta dans la réserve d'Anja, MadagascarMaki catta dans la réserve d'Anja, Madagascar

S'aventurer dans le massif du Makay 

Le Makay est un massif rocheux de grès convoité par les aventuriers en quête de terres vierges. L'érosion y a creusée un labyrinthe de profonds canyons où la faune et la flore se sont développées, loin de la présence de l'homme. Au cœur de ce dédale, au pied des parois rocheuses, la nature n'a jamais été aussi intacte. Difficile d'accès, et nécessitant plusieurs jours de randonnées exigeantes, le Makay ne se dévoile pas facilement. Organisez cette expédition grâce à votre agent local partenaire d'Evaneos qui vous guidera dans toutes les étapes de sa planification. 

L’agence de
Noro

Spécialiste des circuits hors des sentiers battus
60 avis

Explorer les terres arides du Parc National de l'Isalo 

Plus facile d'accès, le parc national de l'Isalo se compose aussi de canyons et de ravins formés par l'érosion. Il est dénommé le “colorado malgache”. Les forêts humides ont laissé place ici à de vastes étendues arides et rocheuses. Regardez comment la flore s'est adaptée à ces conditions climatiques difficiles. Ensuite, engouffrez-vous au creux des canyons.

Canyon dans le parc national de l'Isalo, MadagascarCanyon dans le parc national de l'Isalo, MadagascarCanyon dans le parc national de l'Isalo, MadagascarCanyon dans le parc national de l'Isalo, Madagascar

Le long des cours d'eau, la végétation se métamorphose de nouveau et redevient exubérante. Lémuriens bruns, caméléons feuille et grenouilles dorées se baladent aussi dans ce décor. Avant de repartir, ne ratez pas une occasion de vous rafraîchir dans l'une des cascades et piscines naturelles d'Isalo. Pour atteindre l'entrée du parc, il vous faudra nécessairement un véhicule tout terrain.