Covid-19 - Où voyager ?Découvrir
Destinations
Top destinations au Moyen-Orient
Autres destinations au Moyen-Orient
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Glasgow vs Édimbourg, match écossais au sommet

Par Evaneos, le

Si Glasgow, brute et rebelle, est une destination artistique en vogue, Édimbourg est réputée pour son charme historique et culturel. Votre cœur balance entre les 2 Écossaises ? Nous les mettons face à face pour mieux vous aider à choisir celle qui vous correspond le mieux...

Architecture, culture, musique, gastronomie, activités ou accessibilité en transports : voici les points d’intérêt que nous avons choisis pour départager Glasgow d’Edimbourg. Ils vous aideront peut-être à choisir votre prochaine destination... ou peut-être vous feront-ils encore plus hésiter !

Round 1 : les styles architecturaux

Édimbourg la classique

Classé au patrimoine mondial par l’UNESCO, le centre-ville d’Édimbourg possède une architecture assez classique. Si la plupart des façades de l’Old Town datent du 19 siècle, elles imitent en réalité le style baronnial écossais, à la mode au cours du 17 siècle. Les réalisations les plus typiques sont à voir du côté de l’artère commerçante incontournable de Royal Mile.

Le château d’Édimbourg vous attend au bout de la rue, incontournable et donc fréquenté. Pour vous éloigner des foules et profiter d’un tour plus original, le circuit « Royal Route » vous fait découvrir les lieux sur les traces des souverain·es y ayant vécu.

Glasgow l’artistique

Avec ses atours industriels et ses bâtiments victoriens, le centre-ville de Glasgow est plus inattendu que celui d’Édimbourg. L’itinéraire des fresques de street art vous permet de mixer graffitis urbains et monuments plus traditionnels, comme la cathédrale Saint-Mungo au style gothique ou Georges Square, idéal pour flâner et prendre un café.

Verdict : 1 point partout. Si vous êtes plutôt classique, cap sur Edimbourg ; pour l’originalité, direction Glasgow.

Round 2 : les meilleurs sites culturels

La culture écossaise à Édimbourg

Le meilleur endroit pour découvrir la culture et l’histoire du pays est sans doute la John Knox House. Bâtie en 1490, la plus vieille maison d’Édimbourg a été transformée en musée retraçant la vie de John Knox, fondateur de l’Église écossaise.

Pour une visite plus insolite, rendez-vous dans le tunnel de Colinton, dédié au street art et aux nouvelles tendances. Long de 140 m, il est décoré de fresques signées Chris Rutterford.

Les galeries d’art et les concerts de Glasgow

Glasgow est réputée pour sa scène culturelle aussi variée qu’intéressante. On dénombre une vingtaine de musées renommés, sans compter les galeries d’art indépendantes. Le Kelvingrove Art Gallery and Museum se distingue par ses expositions interactives et sa collection éclectique de pièces de la Renaissance à nos jours. Avec des enfants, privilégiez la House for an Art Lover, où l’on vous invite à jouer avec les œuvres et à essayer le mobilier ! 

Kelvingrove Art Gallery, Glasgow

Côté musique, Glasgow est à la fois un haut lieu de la scène underground et une capitale du folk. La visite guidée avec liste de chansons permet de découvrir l’ADN rock’n’roll et celtique de la ville à travers des sites incontournables comme le Barrowland Park, aux allées pavées des noms des artistes qui se sont produits dans la salle de concert du même nom. 

Verdict : 1 point pour Glasgow, pour la qualité et la diversité des musées proposés. Et pour la musique, bien sûr !

Round 3 : la gastronomie classique ou revisitée

La cuisine écossaise à Édimbourg

L’Écosse, une destination gourmande ? Oui ! Bœuf aberdeen-angus, saumon fumé, fruits de mer des Shetland, scones, bières locales et whisky sont le plus souvent au menu. Pour un dîner intimiste, rendez-vous au Number One. Le chef Mark Donald propose une gastronomie écossaise contemporaine récompensée par une étoile Michelin.

L’Under the Stairs sert quant à lui une cuisine simple et délicieuse, avec des spécialités régionales revisitées grâce à de nombreux ingrédients exotiques, comme la poitrine de porc sublimée par du yuzu rouge.

Mélange de saveurs à Glasgow

Si Glasgow regorge de restaurants classiques, elle est aussi renommée pour sa cuisine de rue, notamment orientale. L’Ox and Finch vous propose des tapas à la sauce écossaise faisant alterner plats traditionnels, comme l’épaule d’agneau, et inspirations orientales comme le houmous de betterave.

A quelques pas de là, le Tuk Tuk Indian Street Food vous emmène à la découverte des recettes indiennes, une véritable institution à Glasgow. Ne manquez pas les beignets d’oignons bhaji accompagnés d’un raïta, une préparation fraîche au yaourt et légumes (souvent du concombre mais vous trouverez ici une recette à base d’aubergines fumées).

Verdict : le point va à Édimbourg pour ses marchés de produits locaux et sa cuisine traditionnelle, revisitée avec juste ce qu’il faut d’exotisme. 

Découvrez nos plus belles idées de City Trip en Ecosse

Round 4 : les escapades dans les alentours

Les visites historiques et magiques à faire autour d’Édimbourg

Située à environ 11 km au sud d’Édimbourg, la chapelle de Rosslyn est réputée pour ses sculptures, gravures et décorations d’inspiration bibliques, mais aussi celtiques, nordiques ou païennes. Parmi d’autres mystères, l’une des voûtes de ce lieu datant de 1460 est ornée d’épis de maïs, une plante alors inconnue en Europe…

Ancienne résidence royale, Linlithgow se trouve à une trentaine de kilomètres à l’ouest d’Édimbourg. Vous pourrez y visiter le palais à l’architecture typique du bas Moyen Âge, ainsi que l’église Saint Michael, coiffée d’une étonnante flèche en aluminium signée Basil Spence, célèbre architecte écossais.

Glasgow et les terres de l’ouest

Situé à environ 25 km au nord-ouest de Glasgow, le Loch Lomond dévoile des paysages typiques des Highlands, avec ses tourbières et ses collines qui encerclent les eaux paisibles du lac. Quelques-unes de ses îles abritent des ruines antiques que vous pourrez visiter. Les plus sportif·ves pourront tenter l’ascension du Ben Lomond, haut de 974 m.

Accessible en ferry depuis Glasgow, l’île d’Arran est idéale pour une randonnée à la découverte des espèces de sorbiers endémiques et des oiseaux, dont le guillemot à miroir. Les sentiers sont à la portée de tous et toutes, marcheur·euses régulier·es ou plus occasionnel·les. Le monument mégalithique de Machrie Moor et le château de Brodick sont des étapes incontournables, de même que la distillerie de whisky proposant des visites guidées avec dégustation. 

Verdict : 1 point partout. Si vous aimez les terres sauvages, privilégiez les Highlands proches de Glasgow. Si vous préférez les sites historiques, les alentours d’Édimbourg vous conviendront davantage.

Round 6 : l’accessibilité en transports en commun

Les transports à Édimbourg

Édimbourg dispose d’un excellent réseau de bus et d’un tramway qui relie l’aéroport au centre-ville. On peut aussi visiter la ville en deux roues, en louant un vélo électrique ou un VTT. Si vous le souhaitez, votre agence locale Evaneos pourra s’en charger pour vous.

Les transports à Glasgow

Les meilleurs moyens de se déplacer à Glasgow sont les bus et le métro, qui circule selon une ligne circulaire desservant 15 stations. Le ticket à la journée coûte 4,50 livres pour le bus, et 4,10 livres pour le métro. Les taxis proposent une alternative intéressante, surtout s’il pleut ou que vous souhaitez vous éloigner un peu du centre.

Verdict : Glasgow, gagnante de peu ! L’absence de vélos se fait regretter, mais le métro assure des transferts faciles dans les quartiers les plus réputés.

Le street art, la musique et la beauté du Loch Lomond font pencher la balance en faveur de Glasgow, mais Édimbourg reste une ville absolument incontournable si vous voulez vous plonger dans l'histoire de l'Écosse. Il ne vous reste plus qu'une chose à faire : en discuter avec un.e expert.e local.e pour vous aider à faire un choix !