Destinations
Top destinations au Moyen-Orient
Autres destinations au Moyen-Orient
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?
Covid-19 - Réouverture des frontières :en savoir plus

Les plus beaux treks d’Islande pour un bol d’air pur en pleine nature

Par Evaneos, le

Les paysages volcaniques du sentier Fimmvörðuháls, les collines verdoyantes du trek Laugavegur, l'ascension du mont Esja... Les chemins de randonnée islandais sont nombreux. Si l’effort sera intense, la récompense à la clef sera unique : de superbes vues sur la nature islandaise, terre de feu et de glace.
Randonneur sur le trek de LaugavegurRandonneur sur le trek de LaugavegurRandonneur sur le trek de LaugavegurRandonneur sur le trek de Laugavegur

Terre sauvage aux confins du cercle arctique, l’Islande vous invite à partir en trek ou en randonnée pour plusieurs jours ou quelques heures. Voici quelques-unes des plus belles escapades qui attendent les marcheurs sur place.

Le trek Laugavegur, ou la route des sources chaudes

Le trek Laugavegur est le sentier de randonnée islandais le plus réputé. Il offre une grande variété de paysages en chemin. Vous évoluez ainsi de champs de lave en vallées verdoyantes, avec quelques arrêts dans ses sources d’eau chaude. D’une longueur totale de 55 km, le trek s’étend des sources géothermiques de Landmannalaugar jusqu’à la réserve naturelle Þórsmörk. Il est faisable en 4 jours et présente peu de phases de montagne. Vous devrez néanmoins être en bonne condition physique pour en venir à bout. Si vous souhaitez partir moins longtemps, vous pouvez ne faire qu’une étape, et notamment le début, de Landmannalaugar à Hrafntinnusker. C’est selon nous la partie la plus pittoresque, avec ses fumerolles, ses collines verdoyantes et ses sources chaudes.

Sur le trek de Laugavegur en IslandeSur le trek de Laugavegur en IslandeSur le trek de Laugavegur en IslandeSur le trek de Laugavegur en Islande

La période idéale pour se lancer dans ce trek s’étend de mai à mi-septembre. Il n’est pas obligatoire de faire appel à un guide.

Le sentier de randonnée Fimmvörðuháls, au cœur de paysages volcaniques

D’une durée d’environ 10 heures pour de bons marcheurs, ce chemin part exactement de l’arrivée du précédent, le trek Laugavegur. Les plus sportifs pourront donc passer de l’un à l’autre pour vivre une expérience intense au cœur de la nature islandaise. D’une longueur de 23 km, vous marchez de Þórsmörk à Skogar, et passerez non loin du volcan Eyjafjallajökull, rendu célèbre par son éruption de 2010 ayant provoqué un nuage de cendres géant. Le sol est d’ailleurs encore assez chaud pour que vous puissiez réchauffer votre sandwich en l’enterrant quelques heures ! Au fil de cette randonnée, vous cheminez sur des terres volcaniques avec d’importants dénivelés et des sentiers très escarpés. À réserver aux randonneurs avertis, donc.

Sur le sentier de Fimmvorduhals, en IslandeSur le sentier de Fimmvorduhals, en IslandeSur le sentier de Fimmvorduhals, en IslandeSur le sentier de Fimmvorduhals, en Islande

Il est conseillé d’emprunter ce chemin en été, entre juin et septembre. Vous n’aurez pas besoin d’un guide, mais un GPS peut s’avérer utile.

Deux jours de marche à la découverte de la faune des fjords de l’Ouest

À l’occasion d’un petit trek de deux jours, de 15 à 16 heures de marche au total, vous partez à la découverte de la région méconnue des fjords de l’Ouest. Le sentier serpente à travers la réserve naturelle de Hornstrandir et vous donne l’opportunité de croiser plusieurs types d’animaux, dont des renards arctiques, des oiseaux de mer comme les macareux, des phoques et même des baleines et des dauphins, notamment depuis les falaises de Hornbjarg. 

La réserve naturelle de HornstrandirLa réserve naturelle de HornstrandirLa réserve naturelle de HornstrandirLa réserve naturelle de Hornstrandir
Un renard arctiqueUn renard arctiqueUn renard arctiqueUn renard arctique

Ce trek accessible à tous dès 16 ans est réalisable au printemps et en été, jusqu’à mi-septembre. La présence d’un guide n’est pas obligatoire, mais très appréciable si vous souhaitez apprendre à reconnaître les différentes espèces d’oiseaux ou de mammifères marins que vous rencontrerez. 

Une randonnée en famille au Mont Esja, pour un vue imprenable sur la baie de Reykjavik

Le mont Esja domine la capitale islandaise de ses 914 m de hauteur. Vous aurez plusieurs fois l’occasion de l’admirer depuis les différents quartiers de la ville. Cette petite montagne a été aménagée avec différents sentiers de randonnée accessibles à tous, même aux enfants de 6-8 ans environ. Un peu plus de vigilance est recommandée en hiver, lorsque certains passages rocheux sont rendus glissants par la glace. Une randonnée de 2-3 heures vous mènera jusqu’au sommet, d’où vous profiterez d’un panorama sur Reykjavik, sa baie, les collines alentour, de petits lacs et, au loin, l’océan à perte de vue. 

Le mont Esja en IslandeLe mont Esja en IslandeLe mont Esja en IslandeLe mont Esja en Islande

Le mont Esja est accessible en toutes saisons, mais mieux vaut l’explorer en été, surtout si vous n’avez pas l’habitude de randonner dans la neige. Il n’est pas obligatoire de faire appel à un guide, mais ce peut-être un plus intéressant.

Les agences locales Evaneos sont des alliés de choix pour vous aider à composer votre séjour en Islande et à programmer les treks et randonnées qui vous plaisent. Ils pourront vous indiquer les meilleures dates pour partir et organiser des excursions guidées par un professionnel francophone expert.