Destinations
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Un road trip à travers les canyons et les vallées

On pourrait facilement passer plusieurs semaines voire des mois à visiter tous les parcs de l’Arizona. Voici une sélection bien incomplète et subjective, mais représentative de la diversité des parcs de l’état et de l’ouest américain.

Le Grand Canyon et les autres

Dans la partie nord de l’Arizona, les canyons se suivent et ne se ressemblent pas. Le plus célèbre est bien-sûr le Grand Canyon au nord-est de l’état, qui offre des points de vue imprenables et des sentiers de randonnée pour tous les niveaux. Il est possible de camper dans le parc, ou de louer une cabane de trappeur pour la nuit, qui vous donnera l’illusion d’être revenu à l’époque des premiers explorateurs, la douche en plus.

Tout au nord, on peut accéder au Glen Canyon en contournant le lac Powell, sur le territoire de l’Utah, beaucoup plus désertique mais tout aussi somptueux que le Grand Canyon. Les canyons de Chelly et d’Antelope sont également à voir. Le premier pour ses éperons rocheux et ses vestiges de la civilisation Anasazi, avec les fondements d’une cité troglodyte et des pétroglyphes à admirer en descendant dans le canyon. Quant au canyon d’Antelope, il est célèbre pour ses gorges rouges sans doute les plus photographiées du pays que l’on visite à travers une voie étroite et d’une beauté irréelle.

Monument Valley

Avec le Grand Canyon, le deuxième parc immanquable de l’Arizona est celui de Monument Valley. Lieu de tournage de plusieurs westerns de John Ford, il brille par ses paysages désertiques somptueux. Une visite guidée en 4x4 permet d’admirer les rochers aux formes spectaculaires et énigmatiques des « trois sœurs », de « l’œil du soleil » et de « l’oreille du vent ».

Oreille du vent, Monument Valley

Le parc se trouve sur les réserves de la tribu indienne Navajo, et la visite propose la découverte de la culture de cette civilisation au travers de son artisanat et de son architecture. En face de la vallée, vous pourrez enfin louer une chambre, si vous en avez les moyens, dans l’hôtel où résidait John Wayne lors des tournages, pour admirer le lever du soleil sur Monument Valley.

De Phoenix à Flagstaff

Plus au sud, entre Phoenix et Flagstaff, plusieurs parcs valent le détour. Juste à l’extérieur de la ville de Phoenix, on peut se promener sur l’Apache Trail. Si elle s’étend sur une soixantaine de kilomètres, il n’en faut pas tant pour apprécier le paysage désertique et l’abondance de cactus qui donne au lieu ses airs de western.

Vers l’est, le parc de Petrified Forest est immanquable pour sa promenade au milieu des arbres pétrifiés et changés en minéraux par le temps. Enfin près de Flagstaff, ville étape typique de la route 66, le monument national du volcan du Sunset Crater comblera les amateurs de randonnée et de paysages grandioses.

Claire Perrin
115 contributions
Publié le 8 janvier 2015