Actualités Destinations
Compensation Carbone 100%
Destinations
Top destinations en Amérique centrale
Autres destinations en Amérique centrale
Top destinations en Amérique du Nord
Top destinations en Amérique du Sud
Autres destinations en Amérique du Sud
Top destinations au Moyen-Orient
Top destinations en Océanie
Autres destinations en Océanie
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

48h dans la ferveur de Bangkok

Par Julien Hirsinger, le

Temples, canaux, saveurs et lumières : Bangkok est un festival permanent. Mais pas simple de débarquer dans cette mégalopole de plus de 10 millions d’habitants au rythme effréné… Voici quelques pistes pour deux journées d’émerveillement assuré.
Le Palais royal et la skyline de BangkokLe Palais royal et la skyline de BangkokLe Palais royal et la skyline de BangkokLe Palais royal et la skyline de Bangkok

Oubliez le bruit, la chaleur, le décalage horaire, les innombrables temples et marchés à visiter. Voici nos conseils pour découvrir sereinement ce que cette Cité des anges a de meilleur.

Premier jour : les essentiels, entre temples et gratte-ciels

Matin : Say Wat !

La réputation de Bangkok s’est bâtie en grande partie sur ses temples (wat). Alors autant rentrer dans le vif du sujet et se rendre au Wat Phra Khaeo, de bon matin de préférence pour éviter la foule et admirer en toute intimité les chedis et les stupas du plus célèbre temple de la ville. La star du lieu reste évidemment le Bouddha d’émeraude. Peu impressionnante par sa taille (seulement 76 cm), elle fait cependant l’objet d’une intense dévotion de la part de la famille royale et du peuple thaïlandais.

Jeune femme face à un alignement de bouddhas au Wat PhoJeune femme face à un alignement de bouddhas au Wat PhoJeune femme face à un alignement de bouddhas au Wat PhoJeune femme face à un alignement de bouddhas au Wat Pho
Détail du toit du Wat Phra KhaeoDétail du toit du Wat Phra KhaeoDétail du toit du Wat Phra KhaeoDétail du toit du Wat Phra Khaeo

On poursuit cette tournée matinale des classiques par le Wat Pho voisin, qui doit sa gloire à son immense Bouddha couché mais aussi à la qualité de son école de massage. Si vous avez une semaine, n’hésitez surtout pas à faire un stage ! Mais comme vous n’avez que 48h, vous pourrez facilement vous consoler avec un massage des pieds ou du corps dont vous nous donnerez des nouvelles. Dernier conseil : achevez cette tournée des wats de l’autre côté du fleuve Chao Phraya, au très baroque Wat Arun. Un premier contact avec le fleuve qui va se prolonger fort agréablement pendant la pause-déjeuner qui suit…

Midi : Déjeuner sur l’eau

Dans l’univers urbain de Bangkok, la rive du fleuve Chao Phraya constitue un havre de paix extrêmement précieux. Autour de l’embarcadère de la navette qui permet de relier le Wat Pho au Wat Arun, les options ne manquent pas pour déguster un pad thaï ou un poulet aux noix de cajou en toute tranquillité. Mais on peut aussi choisir d’embarquer sur le Chao Phraya Express pour rejoindre l’un des restaurants des palaces installés au bord de l’eau. L’occasion est trop belle pour ne pas goûter au raffinement de la gastronomie thaï dans un tel cadre.

Le fleuve Chao Phraya qui traverse BangkokLe fleuve Chao Phraya qui traverse BangkokLe fleuve Chao Phraya qui traverse BangkokLe fleuve Chao Phraya qui traverse Bangkok

Après-midi : Dans les petites rues de Chinatown

Le saviez-vous ? Près d’un‧e Thaïlandais‧e sur six est d’origine chinoise. Rien d’étonnant si la capitale abrite l’une des Chinatowns les plus célèbres du monde. Son nom de code local : Yaowarat. Un véritable voyage dans le voyage, où vous pourrez déambuler entre boutiques de nids d’hirondelle et vendeurs d’or, en passant par les pharmacies traditionnelles remplies de racines et de champignons étranges. Si l’odeur de l’encens vous manque déjà, faites un détour par le Temple du Bouddha d’or qui s’enorgueillit d’abriter “la plus grande statue en or du monde” (5,5 tonnes !).

Le quartier chinois de Yaowarat à BangkokLe quartier chinois de Yaowarat à BangkokLe quartier chinois de Yaowarat à BangkokLe quartier chinois de Yaowarat à Bangkok

À la tombée de la nuit, Yaowarat se transforme en immense food court où vous pourrez retrouver les grands classiques de la cuisine de rue thaïlandaise mais aussi vous aventurer dans les mystères plus sélectifs de la gastronomie chinoise. Vous reprendrez bien un peu d’oeuf de cent ans ?

Soir : Prendre de la hauteur

Bangkok a compris avant le reste du monde la grâce des rooftop bars et les options sont très nombreuses pour qui souhaite profiter de vues nocturnes uniques sur la ville. On pourra rester à Chinatown pour tester le Sky View 360° du Grand China Bangkok ou s’évader vers d’autres horizons. Difficile de faire plus haut que le Mahanakhon Bangkok Sky Bar, logé au 76 étage d’un gratte-ciel de Sathorn Road. Et difficile de faire plus hype que le délicieux pool bar de l’Hôtel Indigo, perché au-dessus du jardin de l’ambassade des Etats-Unis.

Coucher de soleil sur la skyline de Bangkok vu du haut d'un immeubleCoucher de soleil sur la skyline de Bangkok vu du haut d'un immeubleCoucher de soleil sur la skyline de Bangkok vu du haut d'un immeubleCoucher de soleil sur la skyline de Bangkok vu du haut d'un immeuble
Scène du coucher du soleil sur le toit du sky bar de la ville de Bangkok en Thaïlande.Scène du coucher du soleil sur le toit du sky bar de la ville de Bangkok en Thaïlande.Scène du coucher du soleil sur le toit du sky bar de la ville de Bangkok en Thaïlande.Scène du coucher du soleil sur le toit du sky bar de la ville de Bangkok en Thaïlande.

Deuxième jour : la vie quotidienne à Bangkok

Matin : Au fil des klongs

Les klongs (canaux) constituent les artères de circulation les plus envoûtantes de Bangkok. Notre conseil : laissez passer l’heure de pointe du matin et embarquez dans le Saen Saep Express Boat pour une plongée fascinante dans le quotidien ordinaire des Bangkokois qui vivent sur le bord du canal. L’étape obligatoire : la station de Tha Saphan Hua Chang, qui permet d’aller rendre visite à la maison de Jim Thompson, pour l’amour du teck mais aussi pour découvrir l’une des plus fabuleuses collections d’objets d’art d’Asie du Sud-Est.

Un canal de Bangkok avec un bouddha géant au loinUn canal de Bangkok avec un bouddha géant au loinUn canal de Bangkok avec un bouddha géant au loinUn canal de Bangkok avec un bouddha géant au loin

Midi : Rendez-vous place du marché

Après cette parenthèse hors du temps, reprenez doucement contact avec la réalité en allant vous balader sur le marché du quartier de Soi Suan Phlu. Aux alentours, vous trouverez de l’air dans des ruelles tranquilles et végétales et une multitude de stands de rue pour vous rassasier en toute confiance. Si vous préférez les grands marchés, direction le Thewet ou le Khlong Toey markets et leurs allées infinies.

Voyageur se baladant sur un marché de BangkokVoyageur se baladant sur un marché de BangkokVoyageur se baladant sur un marché de BangkokVoyageur se baladant sur un marché de Bangkok
Stand de street food thaïStand de street food thaïStand de street food thaïStand de street food thaï

Après-midi : Un peu d’air !

Besoin de faire une pause ? Alors, allons chercher un peu d’air à Lumphini, le Central Park de Bangkok (toutes proportions gardées). De l’air, donc, mais aussi du spectacle, entre les groupes de gym suédoise, les joueurs de takraw (sorte de volley-ball local) et les jeunes mariés en pédalo sur le lac artificiel. Aussi central que rafraîchissant.

Soir : K.O. final

Longtemps cantonnée au statut de “curiosité locale”, la boxe thaï a fini par séduire le monde entier. Et c’est à Bangkok que se trouve le bouillant épicentre de cette fulgurante conquête. Mais la religion du muay-thaï ne se résume pas à l’amour de la boxe pieds-poings. Autour du combat, musiques et danses rituels transforment le spectacle en véritable expérience

Combat de boxe thaï à BangkokCombat de boxe thaï à BangkokCombat de boxe thaï à BangkokCombat de boxe thaï à Bangkok

Le point de chute le plus sûr est aujourd’hui le Rajadamnern Stadium, réservation très fortement recommandée !

Voilà pour ces 48 heures à Bangkok. Mais le voyage n’est pas fini : nos agences locales sont là pour vous aider à poursuivre votre voyage en Thaïlande dans les meilleures conditions.

Plus d'inspiration