Destinations
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Les 7 incontournables de la cuisine brésilienne

Par Julien Hirsinger, le |

L’Europe, l’Afrique, l’Amérique : au Brésil, le monde s'est donné rendez-vous pour faire la fête dans une assiette. Voyage en sept plats majeurs dans une cuisine métissée par nature, pleine de générosité et de bonne humeur. 

Tables d'un restaurant dans une ruelle colorée de ParatyTables d'un restaurant dans une ruelle colorée de ParatyTables d'un restaurant dans une ruelle colorée de ParatyTables d'un restaurant dans une ruelle colorée de Paraty

Vous avez faim ? Tant mieux car la cuisine brésilienne est une cuisine de coeur qui sait satisfaire les estomacs les plus insatiables. Passons donc à table !

La feijoada

À tout seigneur, tout honneur, on démarre avec LE plat national : la feijoada, star incontestable des repas de famille et des brunchs costauds du dimanche. À la base de la feijoada – comme son nom l'indique –, il y a le feijão (haricot noir). Mais la cousine brésilienne de notre bon vieux cassoulet compte d'autres ingrédients incontournables en accompagnement : le kale émincé, la croustillante farofa (farine de manioc frite), les tranches d'orange, le riz et, bien entendu, le porc en majesté, même si la “feijoada végétarienne” commence à apparaître sur la carte des restaurants de Rio.

Une marmite de feijoada entourée de ses accompagnementsUne marmite de feijoada entourée de ses accompagnementsUne marmite de feijoada entourée de ses accompagnementsUne marmite de feijoada entourée de ses accompagnements

Cependant, le principal ingrédient de la feijoada, c'est encore le temps. Car entre le trempage des haricots à prévoir la veille et le lent mijotage le jour même dans un bain délicat de laurier, ciboulette, persil, ail et oignon, ce n'est pas vraiment le genre de plat que l'on improvise à la dernière minute... 

Du nord au sud du Brésil, la feijoada compte d'innombrables variantes locales et vous croiserez forcément son chemin à un moment ou un autre de votre séjour. Un bon conseil : éviter de prévoir un effort physique trop violent juste après votre dégustation...

Le Bobó de camarão

Si la feijoada est le porte-drapeau de la gastronomie brésilienne en général, le bobó de camarão est celui d'une cuisine bahianaise aux influences ouest-africaines plus particulièrement marquées.

Assiette de Bobo de camaraoAssiette de Bobo de camaraoAssiette de Bobo de camaraoAssiette de Bobo de camarao

Le premier plaisir de ce plat, c'est déjà de prononcer son nom, en insistant si possible sur le “dji” central. Le deuxième, c'est de le regarder, dans sa belle robe orange qui résulte de l'union du rouge (tomate, poivron), du lait de coco, du manioc et de la crevette (camarão), auxquels s’ajoute  une foule de séduisants condiments (coriandre, citron, piments...). 

Ne l'appelez pas “soupe”, c'est un sacrilège ! C'est un plat en soi, qui trouve dans le riz blanc un compagnon de route idéal.

La Coxinha 

On a choisi la coxinha pour vous parler du plaisir quotidien des salgados, ces petits snacks que l'on retrouve un peu partout derrière le comptoir des lanchonetes (restaurants informels) ou des botecos (bars) du Brésil. Mais on aurait pu tout aussi bien vous parler des empadas (mini-tourtes), des pastéis (chaussons) ou encore de l'acajaré (beignet de haricot) bahianais, autres valeurs sûres de la restauration rapide version auriverde.

Stand d'acajares au BrésilStand d'acajares au BrésilStand d'acajares au BrésilStand d'acajares au Brésil

Ne reste plus pour vous qu'un seul défi : trouver la bonne source d'approvisionnement puisque, cela va de soi, la qualité des salgados varie grandement d'un lieu à l'autre... Prêt pour le jeu de piste ? 

La Moqueca de peixe

Restons à Bahia avec l'autre star culinaire du cru : la moqueca de peixe.

Plat de moqueca de peixePlat de moqueca de peixePlat de moqueca de peixePlat de moqueca de peixe

Une couche de tomate, une couche d'oignons, une couche de filet de poissons blancs ; couvrez le tout de lait de coco et laissez mijoter avant d'ajouter les herbes et d'apporter la touche finale : une cuillère à soupe d'huile de dendê, l’huile de palmier rouge, ingrédient indispensable de la cuisine bahianaise. Et si vous n'êtes pas très “poisson”, pas de souci ; la moqueca se décline aussi en crevette, poulet, œuf...

Le Pão de queijo

Comment et pourquoi ce petit “pain de fromage” venu du Minas Gerais ne s'est pas encore imposé sur la table des apéritifs du monde entier ?

Des pao de queijo brésiliensDes pao de queijo brésiliensDes pao de queijo brésiliensDes pao de queijo brésiliens

Voilà un vrai mystère car une fois que vous aurez croqué dans cette croustillante pâte à chou, variante locale de la gougère, composée de farine de manioc, d'oeuf et de fromage de vache, impossible de ne pas être obsédé par la prochaine bouchée... Totalement irrésistible ! 

L'Açaí na tigela 

Ça a la couleur du chocolat, ça a (un peu) le goût du chocolat mais ce n'est pas du chocolat. Et c'est beaucoup plus sain que ça. L'açaí est une baie récolté sur le palmier pinot, que l'on retrouve notamment en Amazonie.

Bol d'açai na tigelaBol d'açai na tigelaBol d'açai na tigelaBol d'açai na tigela

De là, l'açaí a assailli le reste du pays et il n'est pas un kiosque de bord de mer qui ne le propose sous forme de jus ou de smoothie. Faites glacer et surmontez le tout de muesli, de quelques rondelles de banane et d'une cuillerée de miel et vous obtenez l'açaí na tigela (qui signifie “açaí dans un bol”), nourrissant, rafraîchissant avec, en prime, la bonne conscience de faire le plein d'antioxydants. 

Mais l'açaí n'est pas le seul fruit que vous allez découvrir au Brésil. Maracuja, acerola, cupuaçu ou cajà : vous êtes au paradis du fruit !

La Caipirinha

Bon, impossible d’évoquer les saveurs brésiliennes sans mentionner l’incontournable caipirinha. Cachaça, sucre de canne, citron vert et glace pilée à gogo : voilà pour la base de la base mais dans les bars et les boîtes de Rio, São Paulo, Salvador ou Recife, le cocktail phare du Brésil connaît bien des variantes.

Verre de caipirinha avec ses ingrédientsVerre de caipirinha avec ses ingrédientsVerre de caipirinha avec ses ingrédientsVerre de caipirinha avec ses ingrédients
Amis trinquant avec des verres de caipirinhaAmis trinquant avec des verres de caipirinhaAmis trinquant avec des verres de caipirinhaAmis trinquant avec des verres de caipirinha

À la fraise, à l'ananas, à la mangue ou au fruit de la passion : les caïpifrutas ont particulièrement le vent en poupe. Mais s'il vous vient à l'idée de toutes les tester en une seule soirée, souvenez-vous de cette vérité antique : les nuits de fête ont toujours un lendemain…

Alors, tenté par une escapade gourmande au Brésil ? De Rio à Bahia, les agences partenaires d’Evaneos sauront vous mettre sur la piste de ces spécialités 100 % muito gostosos.