Covid-19 - Où voyager ?Découvrir
Destinations
Top destinations au Moyen-Orient
Autres destinations au Moyen-Orient
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Les randonnées encore secrètes du Costa Rica, au cœur de la jungle

Par Evaneos, le

Situé sur la ceinture de feu du Pacifique, entre mer des Caraïbes et océan Atlantique, le Costa Rica est un petit pays à la végétation incroyablement riche. Son territoire de 51 100 km² abrite 6 % de la biodiversité mondiale. Et une infinité de somptueux cadres naturels où organiser une randonnée.

Avec une nature exceptionnellement préservée et une grande variété de panoramas, le Costa Rica est une terre d’aventure idéale pour les marcheurs de tous niveaux. Ces quelques randonnées et treks moins fréquentés ou encore méconnus méritent d’être découverts sans plus tarder.

La Catarata Río Agres, une rando au fil de l’eau dans la province de San José

Entre les sommets du Pico Blanco et du San Miguel coule le Río Agres. Depuis San Antonio de Escazú, cette randonnée longe le cours d’eau à travers la jungle et débouche sur la catarata, la cascade. Comme le parcours traverse la rivière plusieurs fois, nous le conseillons de préférence pendant la saison sèche (de décembre à avril), lorsque les courants sont moins importants. Mais la chute d’eau est évidemment plus impressionnante en pleine saison des pluies, quand elle déborde de toutes parts.

Difficulté : moyenne.

Cette randonnée de 7 km environ (aller-retour) est assez technique : rochers, passages à gué sur la rivière, dénivelé.

La Ventolera, le meilleur point de vue sur la Vallée Centrale costaricaine

Idéale pour explorer les reliefs du district d’Escazú sans s’attaquer à ses plus hauts pics, cette randonnée débouche sur la Ventolera, un belvédère d’où vous profitez d’un superbe panorama sur la cordillère Centrale et sa vallée, ainsi que sur les villes de San José, Heredia et Alajuela. Vous pouvez emporter un pique-nique et y passer la journée.

Difficulté : facile à moyenne.

Sur ce parcours de 8 km (aller-retour), le dénivelé est d’environ 520 m. La distance peut varier selon le lieu de stationnement de votre véhicule privé.

Le Cerro Pelado, au cœur des montagnes de Guanacaste

Dans les montagnes de Guanacaste, au nord du Costa Rica, cette randonnée jusqu’au sommet du Cerro Pelado est ponctuée d’arrêts inévitables pour admirer les différents panoramas sur la vallée et les crêtes rocheuses à perte de vue. Pendant la saison sèche, le décor prend des airs de savane. Le vent, le soleil et parfois la pluie vous font ressentir la force des éléments. Nous vous recommandons fortement de réaliser cette randonnée au lever ou au coucher du soleil. Magique !

Difficulté : moyenne à difficile.

Le premier kilomètre est raide et rocailleux. Le dénivelé est de 380 m pour une distance de 4 km environ (aller).

Le Cerro Chirripó, l’ascension du plus haut sommet du Costa Rica

Culminant à 3 820 m dans la cordillère de Talamanca, le Cerro Chirripó est le plus haut sommet du pays. Le nombre de visiteurs quotidiens étant limité par un permis, vous aurez l’impression d’être seul au monde et vivrez un instant privilégié au contact de la nature. Si votre condition physique le permet, lancez-vous dans ce trek de 3 à 4 jours pour une véritable immersion au cœur de la jungle tropicale du Costa Rica. N’hésitez pas à entrer en contact avec les agences locales Evaneos afin d’organiser ce défi sportif.

Difficulté : pour randonneurs expérimentés.

Le dénivelé est en effet de plus de 3 000 m.

Le Volcan Barva, paysages volcaniques et faune colorée dans la province d’Heredia

Situé à une trentaine de kilomètres au nord de San José et culminant à 2 906 m, le volcan Barva est sillonné de plusieurs sentiers. Vous randonnez à travers la forêt primaire au cœur du parc national Braulio Carrillo en écoutant les sons de la nature. Vous entendrez et verrez peut-être singes hurleurs, colibris, rainettes aux yeux rouges et aras. Au sommet, la jungle dense laisse place à un paisible lac de cratère.

Difficulté : facile à moyenne selon le chemin emprunté.

Les 4 sentiers ont une longueur allant de 1,9 à 5 km.

La traversée du Costa Rica, de l’Atlantique au Pacifique

À l’écart des foules, mais au plus près de la nature et des peuples indigènes, le Camino de Costa Rica consiste en un parcours de 280 km allant de l’Atlantique au Pacifique, de Parismina à Quepos. Il vous faudra 16 jours pour réaliser ce trek d’exception à travers forêt tropicale, bananeraies, plantations de café et de canne à sucre, etc. Mis en place par une ONG, ce sentier oeuvre au développement des communautés locales et des villages traversés.

L’endurance nécessaire pour ce trek en fait une épreuve réservée aux randonneurs entraînés.

Difficulté : difficile.

Au cœur de la jungle tropicale de Talamanca, loin de tout

Vous randonnerez une journée à travers la jungle dense sur le sendero de las mulas (le sentier des mules), emprunté depuis des générations par les Indiens Cabécar. Les pistes sinueuses vous amènent à une chute d’eau au plus profond de la forêt tropicale. Vous êtes autorisé à traverser le territoire des Cabécars, mais veillez à ne leur parler que s’ils établissent le contact, par respect pour leur intimité. 

Difficulté : difficile.

Surtout pendant la saison des pluies, quand les sols deviennent boueux et glissants. Renseignez-vous auprès de votre agence locale Evaneos.

Le Cerro Kamuk, à la découverte d’une faune d’une infinie diversité

Au cœur du parc national La Amistad, connu pour sa faune incroyablement diverse incluant 20 % des espèces d’Amérique centrale, le Kamuk culmine à 3 549 m. Vous randonnez ici dans des montagnes parmi les plus hautes et les plus sauvages d’Amérique latine. Si vous recherchez l’aventure loin de la foule, cette expérience est faite pour vous : il vous faudra 4 jours pour atteindre le sommet.

Colibri bleu Violet Sabrewing volant à côté d'une belle fleur rouge. De minuscules oiseaux volent dans la jungle. La faune tropicale du Costa Rica. Deux oiseaux aspirent le nectar de la floraison dans la forêt. Comportement des oiseaux.Colibri bleu Violet Sabrewing volant à côté d'une belle fleur rouge. De minuscules oiseaux volent dans la jungle. La faune tropicale du Costa Rica. Deux oiseaux aspirent le nectar de la floraison dans la forêt. Comportement des oiseaux.Colibri bleu Violet Sabrewing volant à côté d'une belle fleur rouge. De minuscules oiseaux volent dans la jungle. La faune tropicale du Costa Rica. Deux oiseaux aspirent le nectar de la floraison dans la forêt. Comportement des oiseaux.Colibri bleu Violet Sabrewing volant à côté d'une belle fleur rouge. De minuscules oiseaux volent dans la jungle. La faune tropicale du Costa Rica. Deux oiseaux aspirent le nectar de la floraison dans la forêt. Comportement des oiseaux.

Difficulté : pour randonneurs expérimentés et entraînés uniquement.

Il n’existe pas de sentiers tracés et 7 jours sont nécessaires pour parvenir au sommet et en redescendre, à raison de 6 à 10 heures de marche quotidienne.

Ces idées de randonnée au Costa Rica à l’écart des parcours habituels ne forment pas une liste exhaustive. Le pays se démarque par la variété de ses paysages et sa nature luxuriante, et de nombreuses aventures palpitantes vous attendent sur place. Il ne tient qu’à vous de les vivre...

Plus d'inspiration