Covid-19 - Où voyager ?Découvrir
Destinations
Top destinations au Moyen-Orient
Autres destinations au Moyen-Orient
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Partir sans stress au Costa Rica : les conseils de Frédéric, agent local Evaneos

Par Evaneos, le

Depuis le 1er août, le Costa Rica accueille de nouveau les voyageurs européens. Les agences locales Evaneos mettent tout en oeuvre pour vous permettre d’aller vous ressourcer au pays de la pura vida.
Groupe de cavaliers sur une plage au coucher du soleilGroupe de cavaliers sur une plage au coucher du soleilGroupe de cavaliers sur une plage au coucher du soleilGroupe de cavaliers sur une plage au coucher du soleil

Frédéric, agent local au Costa Rica depuis 10 ans, vous explique comment préparer votre voyage sans vous stresser et pourquoi cela en vaut vraiment la peine.

Pourquoi avoir choisi de participer au programme Garantie Annulation d'Evaneos ?

La Garantie Annulation Evaneos est une façon de recommencer à voyager et une garantie pour le voyageur vis-à-vis de l’incertitude du contexte actuel.

Aujourd'hui, les voyageurs ont envie de venir au Costa Rica. En revanche, ils ne veulent pas se lancer dans la préparation d’un grand voyage sans être sûrs de pouvoir partir.

Grand perroquet bleu volant au bord de la merGrand perroquet bleu volant au bord de la merGrand perroquet bleu volant au bord de la merGrand perroquet bleu volant au bord de la mer

Avec la Garantie Annulation, le voyageur est rassuré : il peut réserver et bloquer les prestations, hôtels, activités qui lui correspondent parfaitement sans prendre de risque puisque tout est remboursable en cas de besoin.

Le seul risque est de faire un superbe voyage.

Frédéric, agent local Evaneos

NDLR : le Costa Rica est accessible aux voyageurs européens sur présentation d’un test PCR négatif de moins de 48h, du formulaire numérique d’informations de voyage dûment rempli et d'une assurance voyage couvrant les frais de quarantaine et/ou traitement de maladies graves.

Quelle(s) période(s) recommandes-tu pour découvrir le Costa Rica?

Il n'y a pas de période particulière, tout dépend de ce que l'on cherche. Si c'est du soleil, du soleil et rien que du soleil que l’on veut, alors le mieux, c'est entre Noël et la Semaine Sainte (fin mars ou début avril). Si c'est de la nature que l’on recherche, alors il vaut mieux venir pendant la saison verte, de mai à fin novembre, lorsque la forêt vit vraiment, qu'elle explose de couleurs et qu'il y a des animaux partout. 

Playa Chiquita sur la côte Caraïbe du Costa RicaPlaya Chiquita sur la côte Caraïbe du Costa RicaPlaya Chiquita sur la côte Caraïbe du Costa RicaPlaya Chiquita sur la côte Caraïbe du Costa Rica
Jeune femme sur un pont suspendu au-dessus de la forêt au Costa RicaJeune femme sur un pont suspendu au-dessus de la forêt au Costa RicaJeune femme sur un pont suspendu au-dessus de la forêt au Costa RicaJeune femme sur un pont suspendu au-dessus de la forêt au Costa Rica
Coucher de soleil sur le Pacifique au Costa RicaCoucher de soleil sur le Pacifique au Costa RicaCoucher de soleil sur le Pacifique au Costa RicaCoucher de soleil sur le Pacifique au Costa Rica

Si on veut observer la ponte des tortues marines, alors c'est plutôt entre avril et août qu’il faut prévoir son séjour. Enfin, le climat tropical dont on bénéficie toute l'année permet aux visiteurs de découvrir les joies des balades au-dessus de la canopée le long de ponts suspendus ou de tyroliennes, des baignades dans les sources chaudes au coeur de la forêt, du snorkeling et du surf.

Quelles sont les dernières pépites que tu as découvertes dans l'archipel ?

Le Costa Rica est un pays de cascades, de forêts tropicales, de montagnes et de volcans, à cheval entre la mer des Caraïbes et l'océan Pacifique... La diversité culturelle qu’offrent les communautés indigènes, la culture jamaïcaine côté Caraïbe et les Ticos (surnom donné aux habitants du Costa Rica) font que chaque région, chaque étape recèle quantité de pépites.

J’ai une affection particulière pour le village indigène de Yorkin. Les voyageurs peuvent se rendre au village avec leur guide et ce n’est que sur place qu’ils décident de ce qu’ils vont faire, en fonction de la vie du village, de la saison…

Le village de Yorkin au Costa RicaLe village de Yorkin au Costa RicaLe village de Yorkin au Costa RicaLe village de Yorkin au Costa Rica

Ils peuvent, par exemple, aller explorer le Tunnel des Hirondelles, un canyon envahi de verdure qui coupe la montagne, au milieu duquel coule une rivière… un lieu magique ! Ou alors, ils peuvent prendre part à la vie du village. Un voyageur a, par exemple, aidé à la construction du toit en feuilles de palme d’une maison et le soir, il a été invité à venir fêter cette réalisation avec toute la communauté. Une soirée mémorable !

Quelles autres expériences as-tu envie de faire découvrir aux voyageurs ?

La nature, la nature et la nature... Dans toute sa splendeur ! Au Costa Rica, on a 52 microclimats dans un pays grand comme 4 départements français. 52 microclimats, ça veut dire 52 types de végétation adaptées à ces différents climats et donc 52 espèces d'animaux adaptées à cette végétation d'où la plus grande biodiversité au monde. On passe de la mer des Caraïbes à l’océan Pacifique à travers des paysages de montagnes et de volcans dont 7 actifs... À chaque étape, c'est une planète différente, une expérience différente dans un monde végétal différent.

Pour s’en rendre compte, il faut aller notamment sur les bords du Rio Celeste, dans le parc national du volcan Tenorio.

Cascade du Rio Celeste au Costa RicaCascade du Rio Celeste au Costa RicaCascade du Rio Celeste au Costa RicaCascade du Rio Celeste au Costa Rica
Couple de capuçins au Costa RicaCouple de capuçins au Costa RicaCouple de capuçins au Costa RicaCouple de capuçins au Costa Rica

On se balade dans les brumes d’une forêt de nuages, au milieu d’un océan de verdure très dense, et on descend le long d’une rivière bleu turquoise, de cascades en lagons, avec des effets de lumière incroyables. La faune y est très riche et on peut facilement observer des singes hurleurs, des capucins, des tapirs, des perroquets et de très beaux serpents aux couleurs fluorescentes.

Quelles spécialités culinaires emblématiques les voyageurs doivent absolument goûter ?

Soyons honnête, le Costa Rica n'est pas un pays de gastronomie. Même si les plats typiques sont bons, ils manquent souvent de variété. On goûtera néanmoins au gallo pinto du petit déjeuner, un plat de riz avec des haricots noirs, de la coriandre fraîche et des oeufs. Il y a aussi les riz aux crevettes ou au poulet et toutes les spécialités locales comme le ceviche (poisson cuit dans du jus de citron), les patacones (beignets de banane plantain), les chicharon (fritons de porc) et bien d'autres.

Etal de fruits sur un marché au Costa RicaEtal de fruits sur un marché au Costa RicaEtal de fruits sur un marché au Costa RicaEtal de fruits sur un marché au Costa Rica

C'est aussi et surtout le pays des fruits. Ici, tout est préparé à la minute avec des ingrédients frais produits localement.

Un grand merci à Frédéric pour la mine de précieuses informations qu'il vient de nous confier. Et pour aller plus avant dans votre projet de voyage au Costa Rica, n'hésitez pas à contacter l'agence locale de Frédéric en cliquant ici :

Frédéric
L’agence de
Frédéric

Spécialiste des voyages en famille au Costa Rica
288 avis