Covid-19 - Où voyager ?Découvrir
Destinations
Top destinations au Moyen-Orient
Autres destinations au Moyen-Orient
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Guide gourmand : les meilleures spécialités culinaires du Maroc

Par Evaneos, le

Le Maroc possède un patrimoine culinaire ancestral, réputé dans le monde entier. Au menu : une diversité de saveurs inédites et un subtil parfum d’épices. Mélange sucré-salé, plats mijotés, feuilletés délicieux... ce guide gourmand vous aidera à commander les yeux fermés. Pas d'inquiétudes, les plats étant tous plus savoureux les uns que les autres, vous ne pouvez pas vous tromper !

Couscous, tajines, pastilla et rfissa... ces noms vous évoquent probablement quelque chose. C'est parce qu'ils font partie intégrante du patrimoine culturel marocain et rayonnent bien au-delà de ses frontières, ravissant les palets les plus gourmets. Un avant-goût prometteur de votre prochain voyage au Maroc !  

Le couscous marocain, pour un repas complet et convivial

Family together enjoying a couscous traditional moroccan plate, homemade table shot, family and food concept.Family together enjoying a couscous traditional moroccan plate, homemade table shot, family and food concept.Family together enjoying a couscous traditional moroccan plate, homemade table shot, family and food concept.Family together enjoying a couscous traditional moroccan plate, homemade table shot, family and food concept.

Le couscous est le mets emblématique du Maghreb et chaque pays possède ses propres recettes. La base reste toujours identique : de la semoule de blé cuite à la vapeur, un ragoût de légumes gorgés de soleil, des légumineuses, ainsi que de la viande (bœuf et/ou mouton). Un plat complet ! Traditionnellement, le couscous est préparé le vendredi pour le déjeuner, mais il est servi tous les jours dans la majorité des restaurants. Au Maroc, cette création culinaire populaire est proposée en plusieurs versions : végétarienne, au poulet, au poisson ou encore sucrée, avec des raisins secs et des oignons caramélisés. Pour faire comme les locaux, dégustez votre couscous à même le plat. 

Le tajine marocain, les mille et un ragoûts

Plat marocain typique - viande et légumes en tajine.Plat marocain typique - viande et légumes en tajine.Plat marocain typique - viande et légumes en tajine.Plat marocain typique - viande et légumes en tajine.

Le mot tajine désigne en réalité un plat creux en terre cuite surmonté d’un couvercle conique. Les Marocains l’utilisent pour concocter une large variété de ragoûts à l’étouffée. Cumin, coriandre, cannelle ou safran parfument ces plats succulents. Vous ne manquerez pas de déguster le classique tajine de poulet au citron confit et aux olives. Quant au fameux tajine de bœuf aux pruneaux, son côté sucré-salé émoustille les palais les plus fins. Niché dans la médina (vieille ville) de Rabat, le restaurant gastronomique Dinarjat propose une sélection de tajines marocains raffinés.   

La pastilla, un surprenant feuilleté sucré-salé

Vue rapprochée de la tourte de bastilla sur une plaque de cuivreVue rapprochée de la tourte de bastilla sur une plaque de cuivreVue rapprochée de la tourte de bastilla sur une plaque de cuivreVue rapprochée de la tourte de bastilla sur une plaque de cuivre

Témoin de l’influence andalouse dans la gastronomie marocaine, la pastilla offre une expérience culinaire unique. La recette classique est originaire de la ville de Fès. Elle marie harmonieusement du pigeon, des oignons et des amandes à l’intérieur d’une feuille de brick. Celle-ci est saupoudrée de sucre glace et de cannelle. Lors de votre séjour au Maroc, vous pourrez également goûter des variantes au poulet, au poisson, aux fruits de mer ou à la viande. Cette spécialité est servie dans les restaurants, mais aussi dans les boulangeries. C’est un en-cas idéal si vous avez une petite faim. Autre variante gourmande, la johara est une pastilla sucrée proposée en dessert. Les feuilles de brick sont fourrées avec une crème de lait aromatisée à la fleur d’oranger, des amandes et du miel. Un pur délice !

La tanjia marrakchia, le plat emblématique de Marrakech

À l’origine, ce plat était préparé par les hommes de manière insolite. De la viande et des épices étaient placées à l’intérieur d’une jarre en terre cuite dotée d’un couvercle. Cette dernière était ensuite disposée sur les braises du hammam voisin pour la laisser chauffer toute la nuit. Désormais, ce mets traditionnel mijote toujours pendant de longues heures sur le feu, afin quesa viande fonde délicatement dans la bouche. La tanjia figure sur la carte de plusieurs bonnes adresses de Marrakech, à découvrir avec une de nos agences locales Evaneos. Au cœur de la médina, le restaurant Kui-Zin prépare des mets généreux dans une ambiance chaleureuse, sur fond de musique orientale le soir. Vous pouvez aussi vous inscrire à leurs ateliers de cuisine et découvrir les secrets culinaires du Maroc.

La harira, la soupe traditionnelle du Ramadan

Le Maghreb traditionnel, la soupe de tomate marocaine et algérienne Harira et les ingrédients. Servi avec des figues. Nourriture du Ramadan. Cuisine juive traditionnelleLe Maghreb traditionnel, la soupe de tomate marocaine et algérienne Harira et les ingrédients. Servi avec des figues. Nourriture du Ramadan. Cuisine juive traditionnelleLe Maghreb traditionnel, la soupe de tomate marocaine et algérienne Harira et les ingrédients. Servi avec des figues. Nourriture du Ramadan. Cuisine juive traditionnelleLe Maghreb traditionnel, la soupe de tomate marocaine et algérienne Harira et les ingrédients. Servi avec des figues. Nourriture du Ramadan. Cuisine juive traditionnelle

La harira est une soupe marocaine consistante. Elle est garnie de nombreux ingrédients, notamment des tomates, de la viande, des oignons et des légumes secs. Les Marocains ont pour coutume de rompre le jeûne avec ce plat très riche pendant le mois de Ramadan. Elle s’accompagne traditionnellement d’œufs durs et de dattes. La harira constitue aussi un allié de choix en hiver. Vous pouvez la déguster en entrée aux quatre coins du Royaume. 

La rfissa, la spécialité savoureuse de Casablanca

À l’image du couscous, ce plat marocain est complet et nourrissant. La rfissa se compose d’une base de msemenn ou tride (sorte de crêpe maghrébine), agrémentée de poulet ou de pigeon et de lentilles. Un exquis bouillon d’oignons, de coriandre, de safran, de gingembre, de ras-el-hanout (mélange d’épices marocain) et de fenugrec rehausse la saveur de cette spécialité de Casablanca. Nous vous recommandons de vous attabler dans les restaurants Zayna (place du Habous) ou Le Comptoir Beldi (marché de Derb Ghallef) pour la déguster.

Le repas s’achève par un verre de thé à la menthe, accompagné de quelques cornes de gazelle. La plus célèbre des pâtisseries marocaines est confectionnée à partir d’amandes écrasées et d’une fine pâte sablée, parfumée à la fleur d’oranger.

Plus d'inspiration