Compensation Carbone 100%
Destinations
Top destinations en Amérique centrale
Autres destinations en Amérique centrale
Top destinations en Amérique du Nord
Top destinations en Amérique du Sud
Autres destinations en Amérique du Sud
Top destinations au Moyen-Orient
Top destinations en Océanie
Autres destinations en Océanie
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Trek, plongée, kite… les meilleures expériences sportives à vivre en Tanzanie

Par Anne-Claire Delorme, le

Kitesurfing à Zanzibar, canyoning dans les rivières ou plongée entre poissons multicolores, tortues et dauphins, l’eau est un inépuisable vivier d’expériences. À terre, le safari se fait équestre ou pédestre quand il ne se transforme pas en trek de légende le temps d’une expédition au sommet du “Kili”. Et pour une aventure ultime, on s’envole du haut du toit de l’Afrique…
Deux randonneuses sur les pentes du KilimandjaroDeux randonneuses sur les pentes du KilimandjaroDeux randonneuses sur les pentes du KilimandjaroDeux randonneuses sur les pentes du Kilimandjaro

Pour tous les goûts et tous les niveaux, découvrez notre top des activités outdoor à pratiquer en Tanzanie :

  • Sur l’eau et sous l’eau

    • Kitesurf ou windsurf sur la côte est de Zanzibar

    • En canoë, kayak ou stand up paddle , des rivières à l’océan Indien

    • Canyoning et plongée sous-marine pour faire le plein de sensations fortes

  • Sur terre et dans les airs

    • Safari hors des sentiers battus à pied et à cheval

    • Trek du mont Meru au Kilimandjaro

    • En parapente au-dessus des savanes et des forêts

Sur l’eau et sous l’eau…

À la voile : s’initier au kitesurf et au windsurf sur la côte est de Zanzibar

Des vents légers et constants, un lagon peu profond, idéal pour une première approche en toute sécurité, et des températures idylliques (25° en moyenne dans l’eau, 30° dans l’air). La côte est de Zanzibar est un paradis pour s’initier à la planche à voile ou au kitesurf. Les passionné·es ne s’y trompent pas : en été (de juin à septembre) et l’hiver (de décembre à février), des dizaines de voiles ponctuent de leurs couleurs acidulées les infinis dégradés de bleu turquoise de l’océan Indien. Les meilleurs spots ? Paje et Jambiani, vers le sud, et leurs villages de pierre de corail nichés dans les cocotiers, les pieds dans le sable blanc. Ici, le récif corallien est à 2 kilomètres de la plage, ce qui permet aux kitesurfeurs les plus chevronnés d’aller taquiner les vagues.

kitesurf sur l’océan Indien à Zanzibarkitesurf sur l’océan Indien à Zanzibarkitesurf sur l’océan Indien à Zanzibarkitesurf sur l’océan Indien à Zanzibar
couple en kayak sur le lac Duluti en Tanzaniecouple en kayak sur le lac Duluti en Tanzaniecouple en kayak sur le lac Duluti en Tanzaniecouple en kayak sur le lac Duluti en Tanzanie

À la rame : naviguer en canoë, kayak ou en stand up paddle, des rivières à l’océan Indien

Et si l’on alliait pratique sportive et observation de la faune aquatique ? En Tanzanie, les excursions en canoë sont idéales pour s’approcher au plus près (et sans bruit) de la vie qui palpite sur les rives tout en renforçant ses muscles ! Dans le nord-est, cap sur les eaux bleutées du lac du parc national de Manyara : en quelques heures d’une navigation facile, vous réveillerez l’ornithologue qui sommeille en vous entre colonies de flamants roses, spatules d’Afrique et grues couronnées. Autre plan d’eau propice aux balades en canoë, le lac Duluti, à quelques kilomètres d’Arusha. On y pagaie dans un somptueux décor dominé par la silhouette massive du mont Meru. Pour se lancer dans une expédition en kayak ou s’exercer à garder son équilibre en stand up paddle, direction l’océan Indien. À Zanzibar, cette activité est proposée le long des plages ou dans les mangroves.

Dans l’eau : sensations fortes entre canyoning et plongée sous-marine

Prêt·es pour une excursion riche en adrénaline ? Entre deux safaris, sensations fortes assurées avec une descente en canyoning au fil des cascades et petits bassins de la rivière du parc national d’Arusha, sur les pentes du Mont Meru. L’aventure est accessible à tous à condition d’être en bonne forme physique ! Pour un voyage exceptionnel à la découverte des fonds coralliens, cap sur trois îles de l’océan Indien rattachées à la Tanzanie.

Un homme en rappel dans une cascade du parc d’ArushaUn homme en rappel dans une cascade du parc d’ArushaUn homme en rappel dans une cascade du parc d’ArushaUn homme en rappel dans une cascade du parc d’Arusha
Un plongeur au milieu des raies et autres poissonsUn plongeur au milieu des raies et autres poissonsUn plongeur au milieu des raies et autres poissonsUn plongeur au milieu des raies et autres poissons

Autour de l’île principale de l’archipel de Zanzibar, deux spots facilement accessibles aimantent les passionné·es de plongée bouteille ou de snorkeling, l’atoll de Mnemba, au nord-est où évolue une variété impressionnante de poissons dans des eaux parfaitement translucides, et Kizimkazi au sud, réputé notamment pour ses bancs de dauphins. Pour voir les requins-baleines (d’octobre à mars) et explorer des fonds marins aussi exubérants que la végétation terrestre (plus de 400 espèces de poissons et 40 variétés de coraux), l’île authentique de Mafia est un must, tout comme celle de Pemba, point de passage régulier des tortues vertes et imbriquées.

Sur terre et dans les airs

À cheval et à pied : faire un safari hors des sentiers battus

Envie d’un safari en mode sportif ? En Tanzanie, il est possible de découvrir certains parcs nationaux à pied, au plus près de la nature. Partir (sous bonne escorte) à la rencontre des chimpanzés dans le parc des monts Mahale, à l’est du lac Tanganyika, ou se faufiler entre les arbres couverts de lichens du parc national d’Arusha à la recherche des girafes, des singes colobes ou des antilopes… De quoi se sentir l’âme d’un explorateur·rice ! On peut aussi se la jouer Out of Africa le temps d’une virée à cheval (pour cavalier‧ère confirmé‧e) à travers les plaines du parc national du Seregenti, à parcourir de préférence pendant les grandes migrations quand des centaines de milliers d’herbivores partent à la recherche de nouveaux pâturages sous l’œil attentif des lions et autres prédateurs. Dans la région d’Arusha, un bel itinéraire réunit des paysages diversifiés : forêt luxuriante du mont Meru, savane infinie du corridor d’Enduimet, lieu de passage des troupeaux d’éléphants, et pentes du Kilimandjaro. Mythique !

À l’assaut des sommets : partir en trek du mont Meru au Kilimandjaro

C’est le Graal de tous les fondu·es d’alpinisme ! Toit de l’Afrique (5895 mètres), et emblème de la Tanzanie avec sa silhouette massive couronnée de neiges éternelles, le Kilimandjaro est accessible à tous et toutes à condition d’être en bonne forme et de bien choisir son itinéraire.  Voie Marangu, la plus courte (5 à 6 jours) mais aussi la plus pentue, et très fréquentée, voie Machame, plus longue (6 à 7 jours) et plus variée en paysages ou voies plus secrètes et plus sportives, n’hésitez pas à demander conseil à nos expert·es sur place. Ils et elles vous aideront à trouver la meilleure formule en fonction de vos envies, de votre condition et de votre budget pour atteindre le pic Uhuru, point culminant du Kilimandjaro. Et pour vous mettre en jambes, pourquoi ne pas tenter l’ascension du mont Meru, 4 sommet d’Afrique (4566 m) ? En 3 ou 4 jours, un festival de couleurs, de senteurs et de sensations vous attend, entre forêt tropicale peuplée de singes, de girafes et de zèbres, et décors lunaires au sommet. À l’aube, ne manquez pas le lever de soleil sur le Kilimandjaro, le spectacle est grandiose !

2 randonneuses sur les pentes du Kilimandjaro2 randonneuses sur les pentes du Kilimandjaro2 randonneuses sur les pentes du Kilimandjaro2 randonneuses sur les pentes du Kilimandjaro
Parapente dans les airs en TanzanieParapente dans les airs en TanzanieParapente dans les airs en TanzanieParapente dans les airs en Tanzanie

La voie des airs : voler au-dessus des savanes et forêts en parapente

Vous rêvez de voler tel un aigle au-dessus du camaïeu de couleurs des paysages africains ? Offrez-vous une sortie en parapente dans le nord tanzanien : avec une grande variété de courants aériens, les conditions y sont optimales pour les parapentistes débutant·es comme pour les confirmé·es ! Survoler la forêt tropicale humide le long de l’océan Indien ou les savanes des parcs nationaux, les paysages les plus sublimes défilent sous vos pieds. Le plus spectaculaire ? L’envol depuis le sommet du Kilimandjaro, après un trek, un bon combiné terre/air !

Questions fréquentes

Qui peut monter au sommet du Kilimandjaro ?

Le Kilimandjaro réserve bien des surprises à ceux et celles qui en tentent l’ascension. Il arrive que des sportif·ves échouent tandis que des personnes moins préparées atteignent le sommet. Il n’y a pas de règle mais l’endurance et une bonne condition physique sont des atouts indéniables. Rappelons que le sommet culmine à 5895 m et qu’il faut être capable de supporter la haute altitude. Précisons enfin que l’âge minimum requis pour évoluer à cette hauteur est de 10 ans.

Comment monter en haut du Kilimandjaro ?

Il existe plusieurs voies pour atteindre le sommet du Kilimandjaro côté tanzanien. La voie Marangu est la plus courte (5 à 6 jours d’ascension) mais aussi la plus pentue et la plus fréquentée. La voie Machame est plus longue (1 semaine) mais plus douce et plus variée en paysages. D’autres voies existent, souvent moins empruntées, telles que les voies Lemosho-Shira, Rongai ou Umbwe.

Que faire en Tanzanie ?

Il n’y a pas que le safari en Tanzanie, loin de là ! On peut pratiquer une large variétés d’activités sportives en plein air, quelque soit l’âge et le niveau de chacun‧e. A pied ou à cheval, on peut parcourir la savane ou les pentes des différents sommets parmi les plus hauts d’Afrique. Pour les fans de sensations aquatiques, canoë ou kayak sur les lacs, canyoning dans les rivières ou plongée sous-marine dans l’océan Indien sont au menu d’un séjour sportif en Tanzanie.