Actualités Destinations
Compensation Carbone 100%
Destinations
Top destinations en Amérique centrale
Autres destinations en Amérique centrale
Top destinations en Amérique du Nord
Top destinations en Amérique du Sud
Autres destinations en Amérique du Sud
Top destinations au Moyen-Orient
Top destinations en Océanie
Autres destinations en Océanie
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

8 treks pour découvrir l’Equateur pas à pas

Par Johann Chabert, le

Immense terrain de jeu pour les fans d’aventure et de nature, l'Équateur offre aux randonneurs‧ses une incomparable variété de paysages. Volcans aux cratères enneigés, pics acérés de la Cordillère des Andes, lagunes aux couleurs improbables… quel que soit votre niveau et vos envies, il existe un sentier pour vous !
randonneuse traversant un pont de bois au milieu des montagnes en Equateurrandonneuse traversant un pont de bois au milieu des montagnes en Equateurrandonneuse traversant un pont de bois au milieu des montagnes en Equateurrandonneuse traversant un pont de bois au milieu des montagnes en Equateur

Découvrez avec Evaneos les meilleurs treks et randonnées à faire en Équateur, une sélection pensée pour tous ceux et celles qui partagent la passion des espaces sauvages et préservés :

  • Rucu Pichincha, un volcan aux portes de la ville

  • De Lloa à Mindo, dans la forêt amazonienne

  • Le Chimborazo, point culminant de l'Équateur

  • Le Cotopaxi, l’un des plus hauts volcans actifs au monde

  • La boucle du Quilotoa

  • Le trek du Condor, physique mais inoubliable

  • Sur Santa Cruz à la recherche des tortues

  • Sur San Cristobal pour les amoureux des oiseaux

Premiers pas autour de Quito

Rucu Pichincha, un volcan aux portes de la ville

Pour vous mettre en jambes et vous acclimater à l’altitude, une journée sur les pentes du Rucu Pichincha est une bonne entrée en matière. Ce volcan qui domine la vallée offre un superbe panorama sur Quito. Un téléphérique relie la ville au départ du trek, à 4000 mètres d’altitude. De là, une ascension de 3 ou 4 heures vous mène au cratère. La première partie du parcours, relativement aisée, traverse des paysages de lande de montagne. L’approche finale du cratère est plus technique et parfois vertigineuse. Renseignez-vous sur la météo avant de partir, pour entreprendre cette ascension en toute sécurité.

De Lloa à Mindo, dans la forêt amazonienne

Ce circuit de 60 km qui s’enfonce dans la jungle depuis la périphérie de la capitale suit le lit d’une rivière, dévalant les pentes du Pichincha. Les occasions d’observer la faune sont nombreuses, et le dénivelé offre de spectaculaires changements de végétation.

pont de bois sur la rivière Santa Clara entouré de junglepont de bois sur la rivière Santa Clara entouré de junglepont de bois sur la rivière Santa Clara entouré de junglepont de bois sur la rivière Santa Clara entouré de jungle
Colibri bleuColibri bleuColibri bleuColibri bleu

Deux jours sont nécessaires pour relier les deux localités, avec des possibilités d’hébergement ou de camping sur le parcours. Pas de difficulté particulière, si ce n’est la traversée de la rivière à gué à plusieurs reprises. Pour cette raison, ce trek peut se révéler dangereux en saison des pluies de décembre à mai.

Des volcans mythiques à escalader

Le Chimborazo, point culminant de l’Équateur

Plus haut volcan du pays, le Chimborazo domine les pics environnants avec ses cinq sommets dont le plus élevé affiche 6263 mètres au-dessus du niveau de la mer. C’est aussi le point de la surface terrestre le plus proche du soleil ! Son ascension, assez technique sans être insurmontable, s’entreprend accompagnée d’un·e guide professionnel·le obligatoire en Équateur pour toute randonnée au-dessus de 5000 mètres d’altitude. De la base du volcan, la vue sur le cratère enneigé et les pentes dénudées est impressionnante. D’en haut, après un effort intense de deux jours et si la météo est clémente, le panorama est encore plus époustouflant.

Volcan Chimborazo avec troupeau de moutons au premier planVolcan Chimborazo avec troupeau de moutons au premier planVolcan Chimborazo avec troupeau de moutons au premier planVolcan Chimborazo avec troupeau de moutons au premier plan
Randonneur sur une crête enneigée du volcan CotopaxiRandonneur sur une crête enneigée du volcan CotopaxiRandonneur sur une crête enneigée du volcan CotopaxiRandonneur sur une crête enneigée du volcan Cotopaxi

Le Cotopaxi, l’un des plus hauts volcans actifs au monde

Avec ses 5897 mètres d’altitude, niché au cœur du parc national qui porte son nom, le Cotopaxi impressionne dès son approche. Tout comme le Chimborazo, il est possible d’entreprendre une ascension vers son sommet avec un·e guide expérimenté·e, en deux ou trois jours. Mais sa base offre également de nombreuses options pour les amateurs de randonnées plus tranquilles, sans compromis sur la qualité des paysages.

Par exemple, le tour de la lagune Limpiopungo ne vous prendra qu’environ deux heures, sur un terrain plat adapté à toutes les formes physiques, avec en arrière-plan de magnifiques vues du Cotopaxi et des sommets environnants.

Treks itinérants de légende entre volcans et lagunes

La boucle du Quilotoa

Techniquement très abordable, cet itinéraire de 4 ou 5 jours est sans doute l’un des plus connus en Équateur, et sans conteste l’un des plus beaux. Les nombreuses possibilités d’hébergement dans les villages qui jalonnent le parcours le rendent facile d’accès, et permettent de fréquentes rencontres avec la population locale, notamment sur les marchés. Si le temps vous manque vous pouvez parfaitement vous limiter à une étape d’une journée. Et si le temps ne vous manque pas, vous pouvez compléter votre aventure par une randonnée d’environ 5h autour du cratère du Quilotoa et de sa magnifique lagune.

Randonneur sur le sentier du lac du volcan QuilotoaRandonneur sur le sentier du lac du volcan QuilotoaRandonneur sur le sentier du lac du volcan QuilotoaRandonneur sur le sentier du lac du volcan Quilotoa

Le trek du Condor, physique mais inoubliable

Souvent cité non seulement comme l’un des plus beaux treks d’Équateur, mais aussi tout simplement comme l’un des plus beaux au monde, le trek du Condor ne s’entreprend pas à la légère. Certaines portions en haute altitude requièrent une préparation rigoureuse, et l’accompagnement par un·e guide est fortement recommandé. Mais la récompense est à la hauteur de la difficulté, et de somptueux paysages attendent les marcheurs·ses courageux·ses.

Cinq jours de trek inoubliables à la limite entre forêts et neiges éternelles, d’un village à l’autre à la découverte de la culture locale. Et à l’arrivée, vous attend un bain relaxant dans une des nombreuses sources d’eau chaude de la région.

Sur les Galapagos, des treks dans un autre monde

Sur Santa Cruz à la recherche des tortues

Santa Cruz est la plus connue des îles de l’archipel des Galapagos, et offre de nombreuses opportunités de marche dans un environnement préservé. Tortuga Bay, la baie des Tortues, est atteignable en une heure environ sur un terrain assez facile. Vous y croiserez une faune et une flore exotique, et peut-être, comme son nom l’indique, quelques tortues. Vous pouvez aussi choisir de marcher vers Dragon Hill, à l’affût des iguanes et des flamants roses. Et si la randonnée vous a fatigué, vous pourrez vous prélasser sur une des nombreuses plages de sable fin, que vous aurez sans doute à partager avec iguanes et tortues.

  • Iles Galapagos
Exploration de l'archipel des Galapagos
Env. 5 jours à partir de 520 €
combiné
  • Iles Galapagos
De San Cristobal à Isabela
Env. 8 jours à partir de 1 790 €

Sur San Cristobal pour les amoureux des oiseaux

Si vous avez fait l’effort de venir jusqu’aux îles Galapagos, nul doute que la faune qui les peuple vous attire. Sur San Cristobal, vous aurez tout le loisir d’observer de nombreuses espèces d’oiseaux, notamment la frégate des Galapagos ou le fou à pieds bleus qui y ont élu domicile. Mais San Cristobal est également connue pour sa forte concentration d’otaries que vous ne manquerez pas de croiser sur les plages. Les randonnées possibles sur cette île sont accessibles au plus grand nombre. Les chemins offrant les plus belles vues sont ceux du Mont Tijeretas, du Cerro Brujo, de Pitt Point, ou encore de l’Isla Lobos à une centaine de mètres de la plage.

Que vous soyez un·e marcheur·se chevronné·e ou un flâneur·se actif·ve à la recherche d’un coin de nature où déambuler, n’hésitez pas à faire appel à un·e conseiller·e Evaneos pour choisir votre trek et l’inscrire dans le cadre d’un voyage complet dans cette magnifique destination 100% nature.

Questions fréquentes

Quel trek choisir en Équateur ?

L’Équateur est réputé pour ses treks au long cours et ses ascensions de volcans andins. Les randonneur‧ses entraîné‧es pourront s’aventurer sur ces itinéraires exigeants en compagnie d’un ou une guide professionnelle. Pour se balader à la journée et profiter des paysages équatoriens, des itinéraires sont facilement accessibles depuis Quito et Cuencaou sur les îles Galapagos.

Quand partir faire un trek en Équateur ?

La météo est pleine de surprises en Equateur où l'on peut voir les 4 saisons se succéder en une seule journée. On peut donc s’y rendre à tout moment dans l’année, avec une préférence pour la période qui va d’août à octobre. L’important est de bien s’équiper : prévoir notamment des vêtements chauds et imperméables pour marcher sur les sommets de la cordillère des Andes et des vêtements respirants pour affronter la chaleur humide de la forêt amazonienne.

Comment faire un trek de 3 semaines en Équateur ?

Un séjour de 3 semaines en Équateur est idéal pour effectuer une traversée du pays, de Quito à Cuenca, en suivant la fameuse avenue des volcans, itinéraire mythique qui s’étend sur 325 km. Chaque étape offre la possibilité de randonner sur les pentes des plus beaux sommets des Andes, de découvrir des vallées verdoyantes et de rencontrer les communautés qui y vivent. Et s’il reste du temps, l'idéal est de poursuivre l'aventure sur les îles Galapagos.