Compensation Carbone 100%
Destinations
Top destinations en Amérique centrale
Autres destinations en Amérique centrale
Top destinations en Amérique du Nord
Top destinations en Amérique du Sud
Autres destinations en Amérique du Sud
Top destinations au Moyen-Orient
Top destinations en Océanie
Autres destinations en Océanie
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Les îles indonésiennes à découvrir en dehors de Java et Bali

Par Margaux Canales, le

Parce que l’Indonésie est un immense archipel, on est vite un peu perdu quand il s’agit de choisir parmi les milliers d’îles qui composent cette mosaïque de paysages et de cultures. Où aller si on veut voir autre chose que Bali ou Java ? On vous donne quelques pistes pour découvrir les îles indonésiennes en version originale.
Silhouette de femme sur une plage entourée de falaises à Nusa PenidaSilhouette de femme sur une plage entourée de falaises à Nusa PenidaSilhouette de femme sur une plage entourée de falaises à Nusa PenidaSilhouette de femme sur une plage entourée de falaises à Nusa Penida

Si Bali reste l’île la plus connue et la plus fréquentée, l’Indonésie compte bien d’autres joyaux à visiter, dont nous vous donnons ici un aperçu. Alors, suivez le guide :

  • Nusa Penida, l’île mystérieuse au large de Bali

  • Florès et le parc national de Komodo

  • Sulawesi, l’île en dehors du temps

  • Sumatra, l’île volcanique et sauvage par excellence

Nusa Penida, l’île mystérieuse au large de Bali

Directement accessible en 40 min de bateau depuis la station balnéaire de Sanur, près de Denpasar à Bali, Nusa Penida vaut le détour pour quelques jours, voire une semaine. Des plages toutes plus belles les unes que les autres attendent les voyageur‧ses en mal de farniente. On n’hésite pas à se lever tôt pour se rendre à Kelingking Beach et admirer sa mythique falaise en forme de dinosaure qui plonge directement dans la mer. Diamond Beach ravira elle aussi les photographes : une plage vierge bordée de falaises blanches et de rochers dressés dans l’eau turquoise. Pour se baigner, on préfère sa voisine Atuh Beach dont les vagues sont plus douces. Et pour une ambiance plus intimiste, on pousse jusqu’à Tembeling Beach où, après avoir traversé la forêt, on atteint 2 bassins d’eau douce avec vue sur une crique sauvage. En fin de journée, on se pose à Crystal Bay pour admirer le coucher de soleil après une session de snorkeling. 

Les fans de plongée ne manqueront pas de se rendre à Manta Point pour observer les majestueuses raies manta qui viennent se nourrir de plancton. Autre curiosité locale : le temple Pura Goa Giri Putri, creusé dans une grotte auquel on accède par une faille dans la roche.

Florès et le parc national de Komodo, pour des aventures grandeur nature

Qu’on soit en famille, à deux ou entre ami‧es, une croisière de plusieurs jours dans le parc national de Komodo est une expérience dont on se souvient longtemps. Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1991, le parc compte une multitude d’îles couvertes de savane qui font partie de l’archipel des petites îles de la Sonde. La plupart sont désertes, uniquement peuplées de cerfs sauvages ou des fameux dragons de Komodo, qu’on peut observer en compagnie d’un·e guide local·e sur les îles de Komodo ou de Rinca. Sensations fortes garanties ! Sans compter les nombreuses rencontres sous-marines que réserve cette croisière, en plongée bouteilles ou en snorkeling, avec dauphins, requins, raies manta, tortues et une multitude de poissons multicolores.

Autres sensations sur Florès, en suivant la Transflorès, l’unique route de l’île. En chemin, on découvre le volcan Kelimutu entouré de ses 3 lacs sacrés, les baies de Maumere et de Labuan Bajo, Bajawa et ses villages ethniques, ou encore l’île de Kanawa, un petit paradis tropical où on se sent seul·e au monde. À explorer de préférence pendant la saison sèche, de mai à octobre.

Le Sulawesi, l’île en dehors du temps

Anciennement appelée Célèbes, le Sulawesi est une île tentaculaire située à l’est de Bornéo, accessible par avion depuis Denpasar ou Singapour. Il est composé de quatre grandes péninsules dont la superficie totale est équivalente à la moitié de la France. On se trouve ici au cœur même de la culture et des traditions ancestrales indonésiennes, soigneusement préservées par les communautés locales. Au centre de l’île, on peut séjourner au sein de l’ethnie Toraja, réputée pour ses imposantes maisons en bois à l’architecture singulière et ses rites funéraires les plus complexes au monde.

Maisons traditionnelles d’un village Toraja du SulawesiMaisons traditionnelles d’un village Toraja du SulawesiMaisons traditionnelles d’un village Toraja du SulawesiMaisons traditionnelles d’un village Toraja du Sulawesi
Rites funéraires TorajaRites funéraires TorajaRites funéraires TorajaRites funéraires Toraja
Village Bajo dans les îles Togian, SulawesiVillage Bajo dans les îles Togian, SulawesiVillage Bajo dans les îles Togian, SulawesiVillage Bajo dans les îles Togian, Sulawesi

Au large du Sulawesi du Nord, on peut aussi rencontrer les Bajos, d’anciens nomades des mers qui vivent désormais dans des villages construits sur pilotis au-dessus de l’eau. La nature n’est pas en reste, avec un relief accidenté ponctué de cascades, des sommets à plus de 3000 m et des canyons noyés dans une jungle profonde. Si vous aimez les plages sauvages et loin de tout, on vous recommande d’aller du côté de Bunaken ou des îles Togian dont les récifs sont un véritable paradis pour les fans de plongée et de snorkeling. Compte tenu des distances à parcourir, il est préférable de prévoir au moins une semaine pour visiter le Sulawesi.

Sumatra, l’île volcanique et sauvage par excellence

Septième plus grande île du monde, Sumatra est traversée par une chaîne de volcans qui a façonné des paysages grandioses : jungle dense, plantes carnivores, cascades vertigineuses… La cascade d’Air Terjun Sipiso Piso ou l’immense lac volcanique Toba font de magnifiques buts de balades. Vous souhaitez vous lancer à l’assaut d’un volcan ? Le Gunung Talang est sans doute celui dont l’ascension est la plus accessible. Pour la découverte de la faune locale, rendez-vous au parc national Gunung Leuser pour observer les ambassadeurs de cette région : les orangs-outans. Un souvenir inoubliable pour les petit·es comme les plus grand·es ! Non loin, vous aurez l'occasion de rencontrer des éléphants dans le parc de Tangkahan.

La cascade de Sipiso-Piso à SumatraLa cascade de Sipiso-Piso à SumatraLa cascade de Sipiso-Piso à SumatraLa cascade de Sipiso-Piso à Sumatra
orangs-outans sauvages dans la jungle de Sumatraorangs-outans sauvages dans la jungle de Sumatraorangs-outans sauvages dans la jungle de Sumatraorangs-outans sauvages dans la jungle de Sumatra

Sumatra est aussi une île riche de nombreuses ethnies, chacune ayant leurs propres artisanat, traditions et dialecte. Du côté des villes, on trouve quelques monuments remarquables, tels que le palais Maimun à Medan. Enfin, l'île se distingue par ses rizières, notamment celles de la vallée d'Harau, qui rivalisent de beauté avec celles de Bali. Tout comme ses plages : Pulau Weh, Pulau Bintan, les îles Banyak… on ne manque pas de choix.

Que vous désiriez vous immerger dans la forêt primaire ou dans des cultures ancestrales, les agences locales Evaneos auront à cœur de créer avec vous le meilleur itinéraire pour vous faire découvrir les plus belles îles de l’archipel indonésien.

Questions fréquentes

Combien d’îles y a-t-il en Indonésie ?

L’Indonésie compte plus de 17 000 îles, ce qui en fait l’un des plus grands archipels au monde. Que l’on souhaite partir en lune de miel, en trek dans la jungle ou sur un volcan, faire de la plongée ou découvrir les différentes ethnies et leurs cultures, de Sumatra au Sulawesi, en passant par Florès ou Bali, il y a toujours une île indonésienne où trouver son bonheur.

Quand partir en Indonésie ?

La meilleure période pour visiter l’Indonésie s’étend de mai à octobre, pendant la saison sèche. Les mois d’été sont à éviter car les touristes, indonésiens et étrangers, sont nombreux. On privilégiera donc plutôt les mois de mai, juin, septembre et octobre pour explorer l’archipel indonésien.

Où partir en Indonésie ?

Si Bali et Java sont les plus connues et les plus faciles d’accès des îles indonésiennes, elles sont aussi les plus fréquentées. Pour découvrir l’Indonésie autrement, il suffit de mettre le cap sur d’autres îles. Pour la plongée et l’observation des espèces endémiques, on se dirige vers Nusa Penida, Komodo ou les îles Togian. Pour explorer la forêt primaire et rencontrer les ethnies locales, on préfère Florès, Sumatra ou Sulawesi.